Surcharge pondérale : la cure thermale pour maigrir durablement

Dans , 23 février 2022

Dernière mise à jour le 29 mars 2022.Cure thermale pour le surpoids

Vous souffrez de surpoids ou d’obésité ? La cure thermale pour la surcharge pondérale constitue une solution efficace pour perdre du poids durablement.

Près d’un Français sur deux est en surpoids, et 17 % souffrent d’obésité. Cette maladie chronique reconnue par l’OMS entraîne de nombreuses complications : diabète, hypertension, accidents cardiovasculaires, etc. Le thermalisme représente une alternative thérapeutique aux bienfaits prouvés scientifiquement.

Le surpoids et l’obésité, un problème de santé publique

La corpulence se mesure par l’indice de masse corporelle (IMC), qui se calcule en divisant le poids (en kilogrammes) par le carré de la taille (en mètres). Un IMC supérieur à 25 correspond à un surpoids, et au-dessus de 30 à une obésité.

À quoi est due la surcharge pondérale ?

L’excès de masse graisseuse provient souvent d’un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques. Les troubles du comportement alimentaire, les antécédents familiaux, les problèmes métaboliques, la sédentarité et les difficultés socio-économiques constituent également des facteurs de risques.

Quelles sont les complications de l’obésité ?

Le surpoids et l’obésité peuvent entraîner de nombreuses pathologies d’ordre :

  • cardiovasculaire : hypertension, infarctus, AVC ;
  • métabolique : diabète ;
  • ostéo-articulaire : arthrose ;
  • respiratoire : essoufflement, apnée du sommeil ;
  • hormonal : troubles endocriniens, déficit en testostérone ;
  • psychosocial : isolement, discrimination, dépression.
À lire aussi :  Diabète : la cure thermale pour améliorer le quotidien

Comment traiter le surpoids et l’obésité ?

L’amaigrissement repose essentiellement sur le rééquilibrage alimentaire et la pratique d’une activité physique. En cas d’obésité morbide (IMC supérieur à 40), un médicament pour éliminer les graisses ou la pose d’un anneau gastrique peuvent également être proposés. Ces traitements médicaux possèdent néanmoins des effets secondaires digestifs importants.

La cure thermale, une prise en charge globale du surpoids

Les patients obèses ou en surpoids peuvent suivre une cure thermale en Affections digestives et maladies métaboliques (AD). Cette solution naturelle contribue à une perte de poids durable grâce à un accompagnement pluridisciplinaire par des professionnels de santé : médecin thermal, diététicien·ne, kinésithérapeute, psychologue, etc.

Des soins spécifiques à base d’eau thermale

La cure d’amaigrissement se base principalement sur les soins thermaux suivants :

  • aérobains (bains thermaux bouillonnant) ;
  • douches à jet ;
  • massages sous affusion d’eau thermale ;
  • cataplasmes et enveloppements de boue thermale ;
  • exercices en piscine.

Piscine cure thermale

L’objectif : améliorer le drainage lymphatique pour réduire la cellulite, et favoriser la mobilité pour perdre du poids. Une cure thermale conventionnée de trois semaines comporte 4 à 6 soins quotidiens, pris en charge par la Sécurité sociale. À cela s’ajoute une cure de boisson à l’effet coupe-faim, diurétique et dépuratif.

À lire aussi :  Les différents types d’eaux thermales et leurs bienfaits

Une éducation à la santé axée sur la diététique et l’activité physique

En plus des soins, les centres thermaux proposent un accompagnement complémentaire pour aider les curistes à adopter une meilleure hygiène de vie :

  • conférences sur l’alimentation et le fonctionnement de l’organisme ;
  • ateliers diététiques ;
  • suivi nutritionnel ;
  • incitation à l’activité physique : marche, aquagym, vélo, yoga… ;
  • soutien psychologique : groupes de paroles, séances de sophrologie et de relaxation, etc.
À lire aussi :  Minceur et nutrition : une cure thermale pour mieux manger

Une perte de poids durable prouvée par la recherche thermale

L’étude Maâthermes a démontré le service médical rendu de la cure thermale pour le surpoids et l’obésité. Les résultats indiquent qu’une cure thermale de trois semaines induit une diminution du poids et de l’IMC deux fois plus importante par rapport à la prise en charge classique en médecine de ville. La cure entraîne une perte de poids significative et durable, similaire à celle observée avec le traitement médicamenteux de référence, mais sans aucun effet indésirable.

Où effectuer une cure thermale pour la surcharge pondérale ?

Votre médecin traitant peut vous prescrire une cure conventionnée dans l’une des 14 stations thermales françaises possédant l’orientation thérapeutique « affections digestives » :

Certains établissements thermaux proposent également des mini-cures minceur. Ces cures courtes de 3 à 12 jours sont ouvertes à tous, mais non prises en charge par l’Assurance maladie.

Pour en savoir plus, téléchargez notre guide gratuit de la cure thermale.

 

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.