Séjour thermal à Dax : les lieux Art déco à découvrir

Dans , 3 novembre 2022

hôtel splendid à Dax

Hôtel Le Splendid à Dax – ©AubdaX – Wikimedia Commons

Loin des clichés parfois inhérents au Sud-Ouest, Dax conserve une identité à part. Située sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle, la commune abrite des vestiges gallo-romains, mais aussi, et plus surprenant encore, des trésors Art déco. Tour d’horizon de ces pépites soigneusement restaurées, à contempler lors de votre séjour en terre dacquoise. 

Le style Art déco, incarnation d’une époque et d’un art de vivre

Avec pour mots d’ordre rigueur et symétrie, l’Art déco prend son essor au sortir de la Première Guerre mondiale, en opposition à l’Art nouveau et ses courbes désormais passées de mode. Une petite révolution, en partie liée à l’avènement de l’industrie des loisirs et du tourisme, facilitée par la construction de lignes de chemin de fer et l’instauration des congés payés. Tout un imaginaire graphique et architectural naît alors de ces Années folles, durant lesquelles Dax érigera l’un des joyaux de cette période.

L’Hôtel Le Splendid, un palace d’exception pour une station thermale de renom

Inscrit à l’inventaire des monuments historiques, le Splendid a vécu une histoire tumultueuse. Construit en 1928 sur les ruines d’un château fort, inauguré en octobre 1929, en plein krach de Wall Street, son décor luxueux a vu passer stars montantes et écrivains célèbres, en écho au bouillonnement culturel de l’époque. Rouvert en 2018, après d’importants travaux de rénovation, ce palace doté d’une façade massive rappelant celle du paquebot Normandie mérite bien un petit détour. L’Office du tourisme de Dax propose justement des visites guidées, pour connaître tous les secrets de cet établissement mythique.

L’Atrium-Casino et les villas dacquoises, fleurons artistiques et culturels

Voisin du Splendid, l’Atrium-Casino a été pensé par le même trio : André Granet, qui a dessiné la Salle Pleyel à Paris, Jean-Baptiste-Charles Prunetti et Albert Pomade, architectes locaux à l’origine de nombreux édifices de la ville. Des bâtisseurs bien inspirés, qui répandirent l’usage du béton, matériau alors en vogue et adéquat pour leurs créations. Les touches Art déco de l’Atrium-Casino se manifestent dès sa façade : lignes droites, couleurs, formes géométriques… Plus loin, et au fil de vos pérégrinations, ouvrez l’œil : des bijoux se nichent à l’abri des regards, avec des villas alliant style basco-landais et références Art déco.

Atrium-Casino à Dax

L’Atrium-Casino à Dax ©Pierrot1945 – Wikimedia Commons

Sur les traces des Années folles dans les environs de Dax

On poursuit la balade vers des localités voisines tout aussi préservées. À 30 minutes de route, le front de mer de Soorts-Hossegor et la célèbre Place des Landais valent le déplacement. Également accessible, Mont-de-Marsan, et ses bâtiments Art déco dispersés aux quatre coins de la ville. De retour à Dax, prenez le temps de contempler la Résidence Les Thermes, voisine du Splendid et imaginée par Jean Nouvel. Une collaboration qui en dit décidément long sur l’avant-gardisme jamais démenti de la commune landaise en matière d’architecture.

place des landais à Hossegor

La place des Landais à Hossegor ©Jacquy – Wikimedia Commons

Informations : Office de tourisme et du thermalisme de DaxBalade guidée autour de l’Art Déco en compagnie d’une guide conférencière

Se rendre à Dax : en TGV direct depuis Paris (3h30 de trajet) / TER depuis Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.