8 lieux emblématiques du patrimoine thermal français

Dans 16 septembre 2022

Patrimoine thermalisme

Les journées européennes du patrimoine se tiennent les 17 et 18 septembre 2022. À cette occasion, découvrez huit lieux symboliques qui ont marqué l’histoire du thermalisme en France… et qui continuent encore aujourd’hui !

Riche d’une histoire thermale forte depuis l’Antiquité, la France regorge de monuments et de lieux emblématiques qui témoignent de la place qu’occupait le thermalisme sur le territoire, encore à ce jour ! Entre parc thermal, vestige des thermes, fontaines d’eau thermale, etc… Nous vous avons concocté le top huit des lieux typiques de l’histoire du thermalisme français. Ouvrez les yeux !

1.    Le parc des Sources à Vichy (Allier)

Parc des Sources Vichy

Situé au cœur de la station thermale de Vichy, le parc des Sources a vu le jour en 1812. À cette époque, Maria Letizia Bonaparte, mère de l’empereur Napoléon 1er, se rend à Vichy pour réaliser une cure thermale avec un de ses fils. Bien que charmée par la ville, elle constate que la station manque d’espaces pour se promener. C’est ainsi que Napoléon 1er signe un décret imposant l’aménagement de cette promenade, qui relie aujourd’hui le hall des Sources à l’Opéra.

2.    Le jardin des Thermes à Cambo-les-Bains (Pyrénées-Atlantiques)

Jardin des thermes Cambo

La station thermale de Cambo-les-Bains accueille des curistes depuis l’époque gallo-romaine. Grâce aux bienfaits de ses eaux, mélangés au cadre naturel du jardin bordant les thermes, le cadre est idéal pour préserver sa santé. Alors, après vos soins thermaux, n’hésitez pas à faire un tour dans le jardin, quelle que soit la saison.

3.    La gare de Rochefort (Charente-Maritime)

Gare de Rochefort

Le transport ferroviaire, qui a connu une grande expansion dans la deuxième moitié de XIXème siècle, a été un véritable atout pour les stations thermales. Ces dernières ont rapidement construit des gares, que l’on retrouve en activité ou non aujourd’hui, pour attirer de nouveaux curistes. La gare actuelle de la station thermale de Rochefort a été construite en 1913 par un architecte français et a fait l’objet d’une inscription au titre des monuments historiques en 1984.

4.    L’ancienne gare de Cauterets (Pyrénées-Orientales)

Gare de Cauterets

La construction de cette gare atypique a commencé en 1897 dans la station thermale de Cauterets. Son ouverture au service ferroviaire date, quant à elle, de 1899. Elle a ensuite été fermée en 1949 puis réaménagée dans les années 1990. Depuis, elle fait office de gare routière et accueille aussi des des spectacles et concerts.

5.    La fontaine chaude à Dax (Landes)

Fontaine chaude Dax

Également baptisée source de la Nèhe, la Fontaine chaude est un véritable symbole de l’époque gallo-romaine de la station thermale landaise. Si elle ne date en réalité que du début du XIXe siècle, elle a toutefois été bâtie sur d’anciens thermes romains et son architecture s’inspire de cette époque. Elle est d’ailleurs inscrite aux monuments historiques. Située en plein cœur de Dax, son eau y jaillit à 64 °C.

6.    Les thermes romains de Royat (Puy-de-Dôme)

Anciens thermes Royat

Les thermes romains de la station thermale de Royat, dans le Puy-de-Dôme, ont été découverts à la fin du XIXe siècle. Plusieurs années de fouilles ont permis de mettre au jour trois piscines et quatre espaces équipés d’un système d’hypocauste, c’est-à-dire d’un chauffage par le sol. Actuellement, un seul bassin antique est encore visible dans le parc thermal.

7.    Les anciens thermes de Rennes-les-Bains (Aude)

Thermes vestiges Rennes-les-Bains

Dans la seule station thermale de l’Aude et du Pays cathare, les eaux thermales sont exploitées depuis l’Antiquité romaine. Une histoire dont vous pourrez suivre les traces en visitant librement les anciens thermes de Rennes-les-Bains. Des ruines où l’on retrouve d’ailleurs encore des salles de bains individuelles.

8.    Les thermes troglodytes de Gréoux-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence)

Thermes Gréoux-les-Bains

En Provence, les bienfaits de l’eau thermale de Gréoux-les-Bains sont reconnus depuis l’Antiquité. Des thermes ont ainsi été édifiés dès cette époque. L’établissement actuel se trouve d’ailleurs toujours au même endroit et garde les signes de l’ère gallo-romaine jusque sur sa façade.

Et vous, avez-vous déjà prêté l’œil à ces lieux et monuments lors de votre cure thermale dans l’une de ces stations ?

© Adobestock

2 commentaires

  • Hémery dit:

    Sur Cambo les Bains, vous avez mis la photo des jardins de la Villa Arnaga, et non la photo des jardins des thermes -eux aussi fort plaisants-.
    Par ailleurs vous auriez aussi pu mentionner Plombières les Bains https://fr.wikipedia.org/wiki/Thermes_Napol%C3%A9on (bien que l’établissement, situé dans les Vosges, ne fasse pas partie de la Chaine Thermale du Soleil!)

    Répondre moderated
    • Lucie Lefebvre dit:

      Bonjour, effectivement il s’agissait de la photo de la Villa Arnaga, nous venons de la modifier 😉
      Les Thermes Napoléon de Plombières-les-Bains sont un beau monument qui témoigne du passé thermal de France, merci pour votre partage !

      Belle journée à vous,
      Lucie de L’Officiel du Thermalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.