Eau de source, eau minérale, eau thermale : quelle est la différence ?

Dans 21 décembre 2022

eau de montagne

Connaissez-vous la différence entre une eau de source et une eau minérale ? Entre une eau minérale et une eau thermale ? On vous explique les particularités de chacune !

En France, plus d’une centaine d’usines d’embouteillage d’eau potable conditionnent 178 eaux minérales naturelles et 83 eaux de source. Notre pays comptabilise également 770 sources d’eau thermale, exploitées dans 90 stations thermales. En tant que consommateur, comme en tant qu’adepte des soins thermaux, vous avez donc l’embarras du choix ! Mais qu’est-ce qui distingue l’eau de source, l’eau minérale et l’eau thermale ? On fait le point.

Qu’est-ce qu’une eau de source ?

L’eau de source est une eau d’origine souterraine captée soit au niveau d’une émergence naturelle appelée « source », soit par forage (puits creusé pour pomper la nappe souterraine).

Naturellement potable, l’eau de source doit :

  • être microbiologiquement saine, c’est-à-dire ne pas contenir de micro-organismes pathogènes (bactéries, virus…) suite à une contamination humaine ou animale ;
  • être à l’abri de tout risque de pollution ;
  • ne subir aucun traitement de désinfection, comme l’adjonction de chlore très fréquemment utilisée pour se débarrasser des germes dans l’eau du robinet.

La réglementation autorise uniquement l’élimination de certains éléments instables (fer, soufre, manganèse) par aération, décantation ou filtration. L’eau de source gazeuse peut également être regazéifiée avec son propre gaz carbonique avant d’être mise en bouteille.

Qu’est-ce qu’une eau minérale naturelle ?

L’eau minérale naturelle (EMN) répond aux mêmes exigences de qualité microbiologique que l’eau de source, et provient aussi d’un gisement souterrain. Elle ne peut pas non plus être traitée.

L’EMN se distingue des autres eaux destinées à la consommation humaine par sa pureté originelle et par la stabilité de ses caractéristiques physico-chimiques, à savoir :

  • sa température d’émergence ;
  • sa teneur en minéraux et oligo-éléments (ions calcium, chlorure, magnésium, potassium, silice, sodium, sulfate, fluor, etc.).

Cette particularité la différencie des eaux de source, dont la minéralisation peut varier au cours du temps.

eau de source et eau minérale

Qu’est-ce qu’une eau thermale ?

L’eau thermale est une eau minérale naturelle bénéfique pour la santé. Selon leur composition chimique, on distingue cinq grandes familles d’eaux thermales :

De multiples usages pour le thermalisme, la boisson et les cosmétiques

Les propriétés chimiques et la température de ces eaux thermo-minérales sont exploitées en cure thermale pour réaliser les soins thermaux, ou en spa thermal pour vous octroyer un moment de détente. Un grand nombre d’entre elles sont également embouteillées et vendues comme eaux de boisson : Contrex, Évian, Luchon, Saint-Amand, Thonon, Vichy Célestins, Vittel, etc. D’autres, trop riches en sels minéraux, ne peuvent pas être consommées. Vous pouvez les retrouver par exemple sous forme de sprays ou de crèmes pour la peau formulées par de grandes marques de cosmétique thermale : Avène, Jonzac, La Roche-Posay, Saint-Gervais Mont-Blanc, Uriage, etc.

Des eaux rigoureusement contrôlées

L’exploitation d’une eau minérale naturelle par un établissement thermal nécessite une autorisation préfectorale. L’Agence régionale de santé (ARS) instruit la demande en concertation avec un comité d’experts et l’Académie nationale de médecine chargée d’évaluer les vertus thérapeutiques de l’eau thermale.

Les eaux de source, minérales et thermales sont toutes trois soumises à des contrôles sanitaires réguliers menés par les ARS. Vous pouvez donc profiter de leurs bienfaits en toute sécurité !


Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.