Comment fabriquer son propre masque barrière ?

Dans , 6 mai 2020

Afin d’anticiper le déconfinement dans les meilleures conditions possible, on vous propose un guide complet pour confectionner vos masques de protection de chez vous, avec les moyens dont vous disposez.

Peut-être êtes-vous tenté de concevoir votre propre masque, mais il n’est pas toujours facile de savoir comment s’y prendre : comment le mettre aux normes ? De quoi a-t-on besoin ? Comment l’entretenir ? Pas de panique ! Aujourd’hui, on prend le temps de répondre à vos interrogations.

Avant toute chose, commençons par la base : la forme à adopter et les matières à utiliser. Selon l’Association française de la normalisation (Afnor), les formes en bec de canard ou à trois plis sont à privilégier. Les masques constitués d’une seule couche de tissu peuvent laisser passer des gouttelettes et s’avèrent donc inefficaces. Quant au tissu, choisissez-en un souple qui épousera la forme de votre visage et garantira ainsi une bonne étanchéité.

Maintenant, voyons comment élaborer ce masque, en fonction de vos moyens…

Fabriquer un masque de protection sans machine à coudre

Si vous ne possédez pas de machine à coudre, ce n’est pas grave ! Le professeur Garin, expert en risque biologique et infectieux et ancien médecin du service de santé des armées, nous partage sa méthode pour réaliser un masque de protection homologué jetable… Et tout ça, en 5 minutes seulement ! 

 

Autre solution, également très simple : le masque bandana. Ce masque en tissu est devenu viral sur les réseaux sociaux grâce à sa facilité de réalisation et à son côté « fun ». Nombreux sont les tutos qui vous permettront de savoir comment le confectionner, comme celui partagé par le HuffPost :

 

Enfin, si vous êtes un(e) amateur/amatrice de crochet et que vous maniez les aiguilles comme personne, lancez-vous dans la création d’un masque en crochet ! Afin qu’il soit totalement efficace, il doit être en coton, recommande l’Afnor : cousez une poche à l’arrière de votre masque dans laquelle insérer le coton. Veillez à ce qu’elle recouvre entièrement votre bouche et votre nez ! 

Fabriquer un masque de protection à la machine à coudre

Si vous avez une machine à coudre rangée au fond de votre placard, c’est le moment de la ressortir ! Avec la couturière et modéliste Clotilde J.D. Faure, et grâce à son tuto réalisé pour Le Journal des femmes, apprenez comment confectionner votre masque avec une machine à coudre.

NB : Vous pouvez télécharger gratuitement les patrons fournis par l’AFNOR en cliquant ici

Tout d’abord, le matériel : 

– du tissu (type coton) tissé assez serré et en bon état ;
– des élastiques (si vous n’en avez pas, remplacez-les par des rubans, par exemple) ;
– une règle ;
– un fer à repasser ;
– et la machine à coudre !

1 – Préparez les éléments

Pour un patron en papier d’un format 20 x 20 cm (les mesures comprennent déjà les valeurs de couture) :

– repassez votre tissu (lavé au préalable) ;
– découpez le carré de coton 20 x 20 cm 3 fois avec votre patron ;
– découpez deux élastiques d’une longueur comprise entre 25 et 30 cm.

2 – Disposez vos trois morceaux de tissu les uns sur les autres et épinglez le tout.

3 – Piquez…

– le bas du tissu de part et d’autre ;
– le haut du tissu, en veillant à laisser un espace non cousu pour retourner le travail plus tard ;
– attention à bien faire des points d’arrêt à chaque couture.

4 – Insérez les élastiques…

entre la première et la deuxième couche de tissu, en les positionnant bien contre la couture.

5 – Épinglez les élastiques…

un peu loin du bord et perpendiculairement, pour ne pas gêner le pied lorsque vous piquerez à la machine.

6 – Piquez…

à 1 cm le bord du tissu, en prenant bien soin de faire de bons points d’arrêt au niveau des élastiques.

7 – Retournez le travail…

par l’espace non cousu, puis repassez bien. 

8 – Piquez à nouveau…

contre le bord du tissu, pour refermer l’ouverture qui a servi à retourner le travail.

9 – Pliez le travail en deux…

Marquez-le au fer pour avoir un repère visuel du centre du masque. Si vous disposez d’un stylo FriXion, vous pouvez marquer le centre pour vous aider.

10 – Pliez en accordéon

Préformez au fer à repasser un système de « plis accordéon » qui viennent se positionner le long du centre du masque (ligne marquée au fer ou au stylo). N’ayez pas peur de le rater, ce n’est pas une question de millimètres.

11 – Piquez le tissu…

pour maintenir les plis en place.

12 – Coupez les fils 

Le masque est fin prêt !

Comment entretenir votre masque en tissu ?

Tout d’abord, faites attention à ne jamais toucher l’intérieur de votre masque lorsque vous le mettez en place sur votre visage. Manipulez-le par ses élastiques uniquement.

– Utilisez-le durant quatre heures maximum, puis mettez-le à laver en machine (idéalement) à 60 °C pendant 30 minutes ou procédez à la main.
– Faites-le sécher dans les deux heures suivant le lavage. Privilégiez le sèche-linge, si vous en possédez, car le séchage à l’air libre est déconseillé, à l’instar de l’utilisation du sèche-cheveux, qui pourrait le détériorer.
– Jetez le masque en cas d’usure, de déformation, de trou ou autres anomalies.

 

Maintenant que vous savez tout, à vos ciseaux et à vos tissus pour confectionner votre masque personnalisé et n’hésitez pas à nous partager vos créations !

© Pixabay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.