Les établissements thermaux se préparent à la réouverture

Dans , 2 juin 2020

Comme vous le savez déjà, les établissements thermaux ont reçu l’autorisation de rouvrir à partir du 2 juin. Cependant, il faudra encore faire preuve d’un peu de patience puisqu’ils doivent maintenant s’organiser et mettre en place les protocoles sanitaires avant de pouvoir accueillir les curistes.

C’est la nouvelle qui a permis de commencer votre weekend en beauté : les cures thermales pourront reprendre dès ce mois-ci. Bien que les centres thermaux ont eu l’autorisation, comme beaucoup d’autres activités (campings, restaurants, etc.) de rouvrir leurs portes dès aujourd’hui, cela ne signifie pas qu’ils vous recevront dans l’immédiat. Pour le moment, chaque établissement thermal doit gérer ses propres contraintes. De ce fait, ils ne pourront pas tous rouvrir à la même date. Les différentes réouvertures s’étaleront donc de mi-juin jusqu’en juillet

Alain Laguerre, président des thermes d’Argelès-Gazost s’en explique : « Nous sommes très heureux que les établissements ouvrent à nouveau leurs portes. Il s’agit maintenant de tout mettre en œuvre pour le faire correctement et de bien poser les choses afin de décider d’une date de réouverture réaliste, permettant d’assurer une sécurité maximale pour les curistes et pour le personnel ».

Que préparent-ils exactement ?

Les normes sanitaires ont toujours été la priorité des centres thermaux. Les employés sont habitués à accueillir des personnes fragiles souffrant de pathologies chroniques et à être vigilants quant au risque d’infection. Les nouvelles mesures d’hygiène à appliquer avaient donc été anticipées. 

Cependant, il vous faudra attendre encore de 2 à 4 semaines avant de remettre les pieds dans votre établissement thermal préféré. En effet, il s’agit maintenant de préparer les opérations de réouverture pour chaque centre thermal. Chacun doit se mettre à nouveau en état de fonctionnement, dans un contexte particulier, comme le précise la direction des thermes de Saubusse : « Il nous faut le temps d’installer le dispositif COVID-19 afin de sécuriser et rassurer tous les curistes, ainsi que valider les analyses sur notre eau thermale. Bref, relancer la machine ! »

C’est un travail de fond qui attend les équipes des établissements thermaux. Plusieurs points techniques sont à réaliser avant la réouverture, s’inscrivant non seulement dans leur protocole interne, mais aussi dans le nouveau protocole sanitaire : la remise en service des réseaux d’eaux, ainsi que leur analyse, la formation du personnel, les commandes des équipements de protection individuelle, etc.
Autant de choses essentielles qui demandent un peu de temps pour être réalisées correctement. Les responsables des thermes de Balaruc-les-Bains précisent, par exemple, que leurs protocoles internes doivent être initiés « afin de vérifier l’ensemble des exigences techniques et sanitaires, passant en particulier par l’analyse bactériologique de [leurs] réseaux comme les vérifications de [leurs] infrastructures. Ces vérifications impliquent des délais incompressibles, assurant une qualité sanitaire irréprochable de [leur] activité, mais conditionnent de fait la date de réouverture de [leur] établissement ».

Certains établissements thermaux se concertent également pour instaurer des structures de coordination spécifiques à la situation. Elles permettront notamment de centraliser et de gérer les informations relatives à la crise sanitaire, tout en veillant à faire respecter le nouveau protocole : gestion de la fréquentation, désinfection, distanciation, etc.

Aussi, le dispositif sanitaire s’appliquera de manière différente en fonction des diverses pathologies. Un autre sujet sur lequel doivent se pencher les équipes thermales… Par exemple, pour ce qui est des maladies respiratoires, une réflexion est à mener sur la possibilité de rouvrir les salles communes comme le vaporium, et si oui, sous quelles conditions.

 

Comme vous l’aurez compris, chaque établissement thermal travaille activement pour vous communiquer au plus vite leur date officielle de reprise des cures, en fonction des différentes mesures de sécurité à mettre en place. Allez, encore un peu de patience…

© Jean Masson

3 commentaires

  • baumont says:

    soyez exigeants pour vos établissements, mais impliquez vos patients dans vos décisions, nous sommes aussi des clients!!!!

  • NAVARRO ANTOINE ET RE5 says:

    Devant effectuer une cure à Balaruc les bains, et tenant compte du fait que 4000 personnes par jour circulent. Je ne peux imaginer qu il soit possible d effectuer la cure dans de bonnes conditions.
    Mon mari 78 ans et moi même 72, ne peut on pas demander à notre médecin de nous,fournir un interdit pour effectuer cette cure
    L agence gérant le logement réservé refuse de nous,rembourser le loyer (1000 euros pour 3 semaines)
    Merci de,m apporter une réponse pour solutionner mon problème.

  • barfety says:

    quels seront les moyens de sécurité pour le personnel svp

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.