Cure thermale pour la somatisation : apaiser la souffrance physique et psychique

Dans , , 29 novembre 2022

Personne souffrant de somatisation

Le corps et l’esprit sont intimement liés. Il arrive ainsi parfois qu’un mal-être psychologique s’exprime par des maux bien réels : éruption cutanée, douleurs abdominales, oppression thoracique… On parle alors de somatisation. Une cure thermale en affections psychosomatiques apporte une détente physique et mentale pour un quotidien apaisé. 

La somatisation (du grec « soma », signifiant « le corps ») ou trouble somatoforme caractérise l’expression d’une souffrance psychique par des symptômes physiques. Cette pathologie est à distinguer de l’hypocondrie, qui désigne la crainte non fondée d’être atteint d’une maladie. 

Comment se manifeste la somatisation ? 

La nature et la fréquence des symptômes somatiques varient selon chaque individu. Néanmoins, la somatisation se traduit le plus souvent par des troubles : 

  • cutanés : allergies, eczéma ; 
  • digestifs : nausées, maux de ventre, diarrhée ou constipation ; 
  • cardio-respiratoires : essoufflement, gorge nouée, sensation d’oppression dans la poitrine, tachycardie ; 
  • ostéo-articulaires et/ou musculaires : lombalgie (mal de dos), torticolis, douleurs articulaires, problèmes de coordination des membres ; 
  • gynécologiques ou sexuels : dysménorrhées, mycoses génitales, douleurs vaginales, impuissance ; 
  • psychiques : troubles du sommeil, irritabilité, angoisse, agitation, etc. 

Souvent inconscient de ses troubles mentaux sous-jacents, le patient présente des pensées et comportements excessifs vis-à-vis de ces manifestations physiques. 

Quelles sont les causes des troubles somatoformes ? 

Les facteurs favorisant l’expression de la somatisation sont : 

  • certaines pathologies psychiatriques : dépression, troubles obsessionnels compulsifs (TOC), anxiété, bipolarité, etc. ; 
  • des traumatismes vécus durant l’enfance, comme la maladie ou le décès d’un proche ; 
  • une éducation inhibant la verbalisation des émotions.

Les consultations et examens médicaux répétés ne retrouvent généralement aucune cause organique aux symptômes ressentis.  

Personne souffrant d'eczéma dû à une somatisation

Comment arrêter de somatiser ? 

Les personnes souffrant de troubles somatoformes doivent se faire accompagner par un professionnel de la santé mentale (psychologue ou psychiatre). Le traitement principal est la psychothérapie, et notamment la thérapie cognitivo-comportementale, parfois associée à des médicaments comme les antidépresseurs. La relaxation aide également à apaiser les symptômes somatiques. Enfin, le spécialiste ou le médecin-traitant peut prescrire une cure thermale en complément. 

Pourquoi faire une cure thermale en cas de somatisation ? 

La cure thermale en psychiatrie (PSY) constitue une solution thérapeutique naturelle et sans effets secondaires pour soulager les affections psychosomatiques telles que le trouble somatoforme. L’efficacité du traitement thermal repose sur plusieurs facteurs : 

  • les bienfaits de l’eau thermale, liés à la présence de sels minéraux et d’oligo-éléments comme le lithium, reconnu pour son action psychorégulatrice ; 
  • des soins thermaux ciblés et adaptés aux besoins de chaque curiste ; 
  • un accompagnement personnalisé par des professionnels de santé (médecin thermal, infirmiers, psychologue, etc.) ; 
  • le cadre de la cure propice à la détente ; 
  • l’éloignement du stress quotidien pendant les trois semaines de cure thermale conventionnée. 

Quels sont les soins thermaux dispensés pour les affections psychosomatiques ? 

L’orientation thérapeutique « Affections psychosomatiques » comprend différentes techniques de balnéothérapie et d’hydrothérapie : 

  • bains thermaux généraux ou locaux appliqués à l’endroit de la somatisation ; 
  • douches thermales au jet ; 
  • massages sous eau thermale prodigués par un(e) kinésithérapeute ; 
  • soins en piscine : mobilisation, aqua-détente ; 
  • séances de kinésithérapie. 

Bain en immersion dans le cadre d'une cure thermale pour la somatisation

Prescrits par le médecin thermal en début de cure, ces soins thermaux sont en partie remboursés par la Caisse d’Assurance maladie. Les établissements thermaux proposent également des modules complémentaires à visée psycho-éducative : entretiens individuels, ateliers de relaxation, etc. 

Où suivre une cure thermale pour la somatisation ? 

Vous pouvez effectuer une cure contre les troubles somatoformes dans l’une des 5 stations thermales possédant l’orientation thérapeutique « affections psychosomatiques » : 

Pour en savoir plus sur les centres thermaux et les démarches à accomplir, consultez notre guide gratuit de la cure thermale. 

 © AdobeStock

 


 Sources : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.