Ces centres thermaux qui ont changé de directeur en 2022

Dans 19 décembre 2022

Changement de direction en centre thermal

Dans le courant de l’année 2022, une poignée d’établissements thermaux ont vu leur direction changer. Découvrez les nouveaux directeurs ayant pris leur poste cette année et les stratégies qu’ils comptent mettre en place pour leur centre thermal. 

Parmi les directeurs et directrices ayant pris leur nouveau poste au sein d’établissements thermaux en France en 2022, quatre d’entre eux nous font part de leurs projets pour améliorer l’expérience des curistes. 

Les thermes de La Roche-Posay (Vienne) avec Julien Prince

Ancien pharmacien de formation et auparavant directeur de l’usine de produits cosmétiques de « La Roche-Posay », Julien Prince a pris la direction du centre thermal de la Roche-Posay au mois de janvier 2022. 

Sa première mission a été d’améliorer les conditions de prise en charge des curistes, en passant par la rénovation complète du bâtiment, tout en réalisant des investissements sur les installations techniques afin de répondre aux objectifs de développement durable. Par ailleurs, l’établissement thermal a ouvert une cafétéria qui embauche du personnel en situation d’handicap. Cela permet « un beau mélange d’échanges et de diversité au sein même de l’établissement », explique Julien Prince. Enfin, le directeur nous a affirmé, en juin dernier, vouloir travailler sur de nouveaux formats de cure : des mini-cures de quelques jours seulement pour « faire découvrir la cure thermale et les premiers effets de l’eau thermale sur la peau, tout en ayant accès à une consultation avec un dermatologue ». 

Le centre thermal de Montrond-les-Bains (Loire) avec Nicolas Brouillet

Après avoir assuré la direction des thermes de La Chaldette puis de Bagnols-les-Bains, Nicolas Brouillet occupe désormais le poste de directeur au centre thermal de Montrond-les-Bains, depuis janvier 2022.  

Dès son arrivée, des travaux de rénovation ont été mis en place au sein des thermes afin d’améliorer, avant tout, l’expérience des curistes. Cela passe notamment par une optimisation du parcours de soins, comme l’explique le nouveau directeur : « Chaque curiste débute désormais ses soins par le bassin d’eau thermale. Il est ensuite orienté sur les cataplasmes ou sur les bains. Peu importe leurs orientations thérapeutiques, les curistes ont un parcours de soins qui leur permet de mieux se repérer […]. Le parcours a été renforcé afin d’avoir une cohérence dans l’accueil des curistes, pour l’assurer de la meilleure manière possible. » 

L’établissement thermal de Jonzac (Charente-Maritime) avec Séverine Gauthier

Auparavant directrice des centres thermaux d’Amélie-les-Bains et de Lamalou-les-Bains ensuite, Séverine Gauthier a pris la direction des thermes de Jonzac en février 2022. 

La première volonté de la nouvelle directrice, pour le centre de Jonzac et ses curistes, est de proposer de nouveaux programmes complémentaires. « On a déjà 4 programmes complémentaires à la cure, sur lesquels je vais mettre un peu plus l’accent l’année prochaine. Les thématiques concernent le dos, le sommeil, le souffle puis les jambes lourdes », nous a-t-elle au mois de mai dernier. De plus, Séverine Gauthier prévoit le développement des ateliers diététiques, déjà proposés dans les thermes, en y incluant « des consultations individuelles et des bilans diététiques ». 

Les thermes de Barèges-Sers-Barzun (Hautes-Pyrénées) avec Christophe Fabre

Christophe Fabre a pris la direction des thermes de Barèges-Sers-Barzun fin avril 2022, après le départ à la retraite de l’ancien directeur Dominique Souberbielle, aux commandes depuis 40 ans. 

Ayant précédemment évolué dans un cadre sportif, le nouveau directeur souhaite mettre en avant les atouts géographiques de la station thermale de Barèges au profit de curistes sportifs. « Je souhaite mettre en place des stages de préparation et de récupération physique qui s’adressent aux sportifs amateurs de haut niveau. On va travailler sur les bienfaits de l’eau thermale en traumatologie pour ces sportifs », affirme Christophe Fabre.

L’établissement travaille aussi sur une troisième orientation thérapeutique, en collaboration avec des professionnels de santé et avec l’association SED1+ qui sensibilise au syndrome d’Ehlers Danlos, afin d’affiner les protocoles liés à cette maladie rare.

© AdobeStock


Sources : 

  • Entretien avec Christophe Fabre, Nicolas Brouillet, Séverine Gauthier et Julien Prince, mai / juin 2022. 

2 commentaires

  • marie dit:

    je vient de lire quel établissement changeais de directeur en 2023 je m’est vue aucun commentaire pour Luxeuil les bains ? pourtant en 2022 l’ancien directeur en retraite avait été rappeler car on avait pousser l’autre vers la sortie ? quelqu’un peut t’il dire si on va avoir un nouveau directeur ???

    Répondre moderated
    • Lucie Lefebvre dit:

      Bonjour,
      M. Chavane, qui a effectivement repris la direction des thermes de Luxeuil-les-Bains en août 2022, est toujours le directeur actuel des thermes. Selon nos informations, sa feuille de route indique une prise de poste pour un an et demi. Il n’y a donc pour le moment pas d’autres informations concernant un éventuel nouveau directeur.

      Bien à vous,
      Lucie pour L’Officiel du Thermalisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.