Bien s’hydrater : le secret pour vivre plus longtemps et en bonne santé, selon la science

Dans 12 janvier 2023

Bien s'hydrater aide à vivre plus longtemps

Vous voulez connaître la clé pour ralentir le vieillissement et rester en forme très longtemps ? Une récente étude américaine l’a révélée ! Et c’est tout simple : bien s’hydrater au quotidien. Pourquoi est-ce aussi important ? On vous explique. 

Il existe une multitude de gestes que nous tentons d’inclure au maximum dans notre quotidien pour être en meilleure santé : manger sainement, pratiquer une activité physique, bien dormir, ne pas fumer, ne pas consommer trop d’alcool, etc. Pourtant, une autre habitude toute simple arriverait en haut de la liste pour conserver une santé de fer : boire suffisamment d’eau ! On le sait déjà, l’eau est vitale à notre organisme et permet de garder, entre autres, une peau bien hydratée.  

Les résultats d’une nouvelle étude publiée le 2 janvier 2023, révèlent également « qu’une bonne hydratation ralentirait le vieillissement et prolongerait l’espérance de vie sans maladie ». Les chercheurs du National Institutes of Health (NIH) ont étudié 11 255 personnes pendant plus de 30 ans, âgées de 45 à 66 ans au début des analyses, afin de comprendre le lien entre les taux de sodium dans l’organisme et divers indicateurs de santé. Mais alors, quel est le rapport entre le sodium et l’hydratation ? Quel impact sur notre santé ? Découvrez les réponses de cette étude.

Le taux de sodium dans le sang varie selon l’hydratation 

Avant tout, il convient de préciser que le niveau de sodium sérique, contenu dans le sang, dépend en grande partie de la quantité d’eau que l’on boit. L’étude indique que « chez les personnes en bonne santé, la déshydratation se traduit par une augmentation de la concentration de sodium ».  

Autrement dit, moins on boit, plus notre taux de sodium sérique est élevé. Dans le sens inverse, plus nous buvons et plus le taux de diminue. Or, un niveau trop élevé de sodium dans l’organisme peut être néfaste à notre santé. 

Test sanguin pour calculer le taux de sodium dans le sang

Le manque d’hydratation impacte directement la santé 

En accélérant le vieillissement de l’organisme 

L’étude a d’abord démontré que les adultes présentant un taux trop élevé de sodium étaient plus susceptibles de montrer des signes de vieillissement biologique évidents. Pour appuyer leurs propos, les chercheurs détaillent : « Les adultes ayant des niveaux de sodium sérique supérieurs à 142 mmol ont une probabilité accrue associée de 10 à 15 % d’être biologiquement plus âgés que leur âge chronologique, par rapport à des taux compris entre 137 et 142 mmol. » Plus encore, des niveaux situés entre 144,5 et 146 mmol par litre de sang sont associés à un risque de décès prématuré accru de 21 %. 

En augmentant les risques de maladies 

Mais ce n’est pas tout : un taux de sodium sérique supérieur à la normale augmente les risques de développer des maladies chroniques. Toujours selon l’étude, « les adultes dont le taux de sodium sérique est supérieur à 142 mmol présentent un risque associé accru de 64 % de développer des maladies chroniques telles que l’insuffisance cardiaque […], les maladies pulmonaires et le diabète ». À l’inverse, « les adultes dont le taux de sodium sérique se situe entre 138 et 140 mmol ont un risque plus faible de développer une maladie chronique ». 

Mais alors, comment boire suffisamment ? 

En conclusion, l’étude tient à rappeler que des enquêtes mondiales ont déjà démontré que plus de 50 % des personnes ne boivent pas les quantités journalières recommandées. 

En France, l’ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) préconise de boire « un minimum de 1,5 à 2 litres d’eau par jour (pour les adultes) et avant même d’avoir soif ». Bien sûr, il ne s’agit pas de boire trop d’eau non plus, puisqu’au-delà de 5 L d’eau au quotidien il existe des risques d’apparition d’œdèmes, notamment au niveau cérébral. 

Vous avez plusieurs façons d’apporter une hydratation suffisante à votre organisme : 

  • en buvant de l’eau directement ; 
  • en mangeant des fruits et des légumes riches en eau tels que le concombre, la tomate ou encore la pastèque ; 
  • en buvant des infusions, des jus ou du bouillon (attention aux boissons trop sucrées ou trop salées tout de même !)

 

© AdobeStock


 Sources : 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.