L’eau dans tous ses états : le Massif central

Dans , 19 mai 2020

Chaque mardi, notre rendez-vous autour de l’eau. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser nous le demander !

 

Par Michel Bontemps
Fondateur et directeur général du Concours international des Eaux Gourmet AQUÆ-Paris 2020.
Expert international des Eaux Gourmet et de santé.

 


Le Massif central : le château d’eau de la France 

Géographiquement, le Massif central, qui s’étend sur 85 000 km2, repose sur 22 départements. C’est l’ensemble montagneux le plus vaste de France. C’est aussi le réseau le plus riche en eaux minérales naturelles dans le monde. Zoom sur certaines de ces eaux d’excellence qui appartiennent à notre patrimoine national.

Un don de la nature 

On compte par centaines les sources qui jaillissent au cœur de la roche, au détour d’un sentier ou sur un pan de volcan. Certaines ne sont plus exploitées, mais gardent une place à part dans la mémoire collective d’une région ou d’un village. D’autres, qui ont connu leur heure de gloire au début du XXe siècle, connaissent une nouvelle vie grâce à l’avènement du consommé naturel. Enfin, il y a les stars, les eaux minérales ou de source qui trustent les médailles dans les concours et s’imposent sur les cartes des meilleurs restaurants. Dans ce tour du Massif central, partons à la découverte de ces Eaux Gourmet nées dans un écosystème exceptionnel où l’énergie volcanique et la diversité du sous-sol leur confèrent, outre des qualités organoleptiques peu communes, une minéralisation d’exception très recherchée pour la santé. 

Les eaux par département

Allier

Bien connues des curistes, la Vichy Saint-Yorre et la Vichy Célestins sont 2 eaux gazeuses dont la réputation dépasse les frontières. Depuis le début de leur exploitation au XIXe siècle, ces sources font la fierté des Vichyssois. Elles sont gérées par le groupe Alma, dont l’usine d’embouteillage, qu’on appelle « l’usine aux 100 millions de bouteilles », se trouve à Saint-Yorre, à quelques kilomètres de Vichy. 

Ardèche

La Ventadour (gazeuse) et la Chantemerle (plate), seule eau minérale plate de l’Ardèche, forment les sources du Pestrin. Elles sont situées à Meyras et viennent de fêter leurs 150 ans. 

La Vals (gazeuse) est célèbre auprès des curistes et des villageois pour ses bienfaits sur la santé. 

Et aussi, les gazeuses l’Aizac, la Reine des Basaltes, l’Arcens et la Vernet. Il est à noter que plusieurs de ces eaux sont labellisées « Parc naturel régional des monts d’Auvergne ». 

Cantal

La Teissières est une eau plate autorisée depuis 1847 qui a connu des hauts et des bas. Malgré ses grandes propriétés, elle a subi de nombreux arrêts de production et n’est aujourd’hui distribuée qu’en bonbonne ; 

Corrèze

L’eau de Treignac (plate), une des moins minéralisées du Massif central a pendant longtemps été l’eau de l’Élysée. Introduite par le président Chirac, elle a perduré au palais sous François Hollande, deux fidèles de la Corrèze. 

Gard

La Perrier est la star mondiale. On est dans une autre dimension, avec la pépite du groupe Nestlé Waters, née aux confins du Massif central, à Vergèze, et qui distribue près de 2 milliards de bouteilles par an. Excusez du peu !

Haute-Loire

La Saint-Géron (gazeuse) est l’une des plus belles eaux du massif. Sa pétillance légère et son goût sans pareil en font une eau premium par excellence, d’ailleurs primée au concours des Eaux Gourmet. 

Hérault 

La Vernière (gazeuse) a été médaillée d’or en 2017 au concours international des Eaux Gourmet. Située à côté de Lamalou-les-Bains, la belle station de la Chaîne Thermale du Soleil, cette eau équilibrée est distribuée par le groupe Alma ; on la trouve aisément. 

La Salvetat (gazeuse), dont la source jaillit dans le Parc naturel du Haut-Languedoc est une eau peu salée. Distribuée par Danone, on la déniche facilement. 

Loire

La Badoit (gazeuse) est certainement l’une des eaux les plus connues au monde. Sa source principale est à Saint-Galmier. 

La Parot (gazeuse) est issue des monts du Forez. Créée par François Parot, cette eau est déferrisée et regazéifiée avec son propre gaz. 

Lozère

La Quézac (gazeuse) appartient depuis 3 ans au groupe Ogeu, spécialisé dans les eaux régionales. Commercialisée en grande distribution, elle a de nombreux fans. 

Puy-de-Dôme

La Chateldon (gazeuse), à tout seigneur, tout honneur, est l’eau des rois, du moins de Louis XIV, qui la faisait venir à Versailles à dos de mulet (c’est ce qu’on dit). La favorite des chefs étoilés est depuis quelques années vendue chez Nicolas et dans certaines épiceries fines. 

La Chateauneuf (gazeuse) est également issue d’une station thermale nichée au cœur des Combrailles. Elle a rejoint le groupe Alma. On devrait donc la rencontrer plus fréquemment dans le commerce. 

La Mont-Dore (plate) est une eau réputée pour sa légèreté. Là aussi, les adeptes de la station de la Chaîne Thermale du Soleil qui la pratiquent pendant leur cure pourront la retrouver facilement en grande distribution. 

La Rozana (gazeuse), « naturellement gazeuse » et bien connue du grand public pour la publicité du regretté Pierre Papillaud, provient de la source de Beauregard-Vendon. 

La Volvic (plate), distribuée par Danone en France (plus d’1 milliard de bouteilles) et à l’international est l’une des stars du casting. Ne ratez pas la visite libre et gratuite (avril-octobre) du centre d’embouteillage. 

Tarn

La Mont-Roucoux (plate) est une eau faiblement minéralisée qui naît à Lacaune-les-Bains. C’est l’eau préférée des amateurs de thé. 

Tarn-et-Garonne

La Saint Antonin (plate), qui jaillit au cœur des gorges de l’Aveyron à Saint-Antonin-Noble-Val, gagne à être connue. Comme beaucoup d’eaux « régionales », elle a rejoint le groupe Alma pour vivre, pourquoi pas, une carrière nationale. 

Que ce soit au détour d’une balade ou pour une visite de site (il est recommandé de réserver avant), nous vous encourageons à vous arrêter sur ces lieux d’embouteillage. Partout, vous serez bien reçu (dites que vous venez de notre part), car les embouteilleurs sont des passionnés. En parlant avec les habitants de ces villages, vous découvrirez peut-être, au hasard d’une confidence, toutes les légendes locales qui entourent ce que la nature nous a donné de meilleur : l’eau minérale. 

D’autres massifs sont riches en eaux minérales, rendez-vous mardi prochain avec les eaux du Massif alpin

© Patrick Müller – Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.