L’eau dans tous ses états : le génie des eaux des Carpates

Dans , 23 juin 2020

Chaque mardi, notre rendez-vous autour de l’eau. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser nous le demander !


Par Michel Bontemps

Fondateur et directeur général du Concours international des Eaux Gourmet AQUÆ-Paris 2020.
Expert international des Eaux Gourmet et de santé.

 


Eau dans tous ses états - La Roumanie - Officiel du Thermalisme

 

La Roumanie regorge de sources. Elle représente 60 % de eaux minérales en Europe. Mais seulement 20 % des eaux minérales du pays sont exploitées. Près d’une centaine de firmes d’embouteillage se disputent le marché avec, pour chacune, certaines des meilleures eaux du monde. C’est notamment dans la région des Carpates, bien connue des aficionados du comte Dracula, que l’on trouve les eaux minérales les plus intéressantes. Les Carpates doivent leur nom à la tribu des Carpes qui signifie « roche », et c’est peu dire que de désigner ce prolongement des Alpes comme l’une des régions les plus montagneuses et sauvages de l’Europe de l’Est. Visite de ces villes d’eaux aux confins du Danube et de la mer Noire.

Prolongement naturel des Alpes et héritière de Rome, la Roumanie a une grande tradition thermale. Le pays compte plus de 3 000 sources thermales ou minérales et quelque 70 stations thermales. Les plus célèbres sont Baile Felix (la plus imposante station de Roumanie), Sinaïa (située dans les Carpates) et Mangalia (le long de la mer Noire).

Tout autour de ces régions montagneuses, de nombreux embouteilleurs se sont installés. La plupart des eaux n’ont rien à envier aux meilleures eaux du reste de l’Europe. Certaines d’entre elles ont gagné leurs galons et leur prestige dans les plus grands concours du monde, dont le très officiel Concours international des Eaux Gourmet de Paris. 

Les meilleures eaux roumaines

AQUA Carpatica : À tout seigneur, tout honneur, AQUA Carpatica est une magnifique eau qui jaillit au cœur des Carpates, dans la région de Bucovina, en Transylvanie. Légère (188 mg/l), équilibrée, assez neutre, elle offre beaucoup de fraîcheur en bouche. Médaillée d’or au Concours international des Eaux Gourmet de Paris dans la catégorie des « gazeuses équilibrées », c’est une valeur sûre des eaux roumaines.

Azuga Springs : Cette eau minérale ronde et équilibrée (190 mg/l) jaillit dans l’extrême nord, à la limite du Brasov. Sa version gazeuse, très appréciée, s’avère légère et désaltérante. Elle a remporté la médaille d’or des gazeuses légères au Concours international des Eaux Gourmet de Paris, confirmant que la Roumanie est un grand pays d’eaux. 

Biborteni : Cette source est nichée au pied des montagnes du sud de Baraolt, à 600 m d’altitude, au nord de Harghita, dans cette grande région d’eaux. C’est une eau bicarbonatée sodique recommandée pour les régimes et aux sportifs, après l’effort. Une eau au fort caractère.

Borsec : Cette eau plate se révèle équilibrée (310 mg/l), mais a un caractère bien trempé dans sa version gazeuse (1 511 mg/l). C’est sans doute la plus fameuse des eaux roumaines. Au XIXe siècle, on lui a attribué le titre très envié de « Reine des eaux ». Elle a d’ailleurs remporté une médaille pendant l’Exposition universelle de Paris, en 1878. Depuis, elle ne cesse de collectionner les récompenses dans les foires internationales et les concours d’eaux. La région de Borsec abrite une multitude de sources. C’est une destination très prisée par les amateurs d’eaux et de spas.  

Izvorul Minunilor: Cette eau de grand caractère, produite depuis 1985, se découvre dans la station balnéaire de Vale, dans le comté de Bihor. Cette région touristique est bien connue des curistes et des amateurs de bien-être, notamment le site de Stana de Vale. Cette eau, pauvre en sodium, mais riche en calcium, est très appréciée pour ses vertus thérapeutiques. 

Perla Harghitei : Elle est ce que l’on appelle une « eau de caractère » (1 058 mg/l). Enrichie par le dioxyde de carbone provenant de la source, elle est native du village de Sancraieni, dans la région de Basse-Duc. Avec sa petite sœur, la Tiva Harghita (1 282 mg/l), elles ont raflé plusieurs médailles dans les Concours internationaux, notamment celui, très respecté, de Berkeley (États-Unis). 

Qlarivia : C’est une eau potable appauvrie en deutérium, car elle en renferme six fois moins que la normale. Selon ses concepteurs, qui ont déposé un brevet mondial, cette eau, au pH neutre et sans nitrate, préserve l’équilibre de l’organisme et favorise une vie saine. Une innovation made in Roumanie.   

Stâncini : Autre eau de qualité produite par le groupe Romaqua (également à l’origine de Borsec), Stâncini est une eau riche en minéraux. Équilibrée (472 mg/l), cette gazeuse naturelle nous vient des montagnes Calénani, région volcanique de Roumanie. Généreuse en magnésium, en sodium et en calcium, elle est fortement conseillée pour ses bienfaits thérapeutiques. Cette autre bête de concours a remporté plusieurs prix ces dernières années, notamment en Belgique et au Portugal.   

Le voyage continue, rendez-vous mardi prochain pour découvrir les belles eaux des pays nordiques. 

© Phil Flickr (CC BY-NC-ND 2.0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.