L’eau dans tous ses états : les eaux du Nord

Dans , 30 juin 2020

Chaque mardi, notre rendez-vous autour de l’eau. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser nous le demander !


Par Michel Bontemps

Fondateur et directeur général du Concours international des Eaux Gourmet AQUÆ-Paris 2020.
Expert international des Eaux Gourmet et de santé.

 


Les pays nordiques constituent, au sein de l’Europe du Nord, un écosystème exceptionnel qui s’étend autour du Danemark, de la Finlande, de la Norvège, de la Suède, de l’Islande et couvre le Groenland. Le relief montagneux formé par les « Alpes scandinaves » comprend l’essentiel de la Norvège, de la Suède et une partie de la Finlande, et s’étire sur 1 700 km de long et 300 km de large. Un terrain de jeu idéal pour les embouteilleurs de ces contrées d’eau. Visite guidée au pays des Vikings, à travers une sélection d’eaux qui comptent parmi les plus « pures » du monde. 

Lire aussi :  L’eau dans tous ses états : les eaux bénies des dieux

Grâce à un écosystème exceptionnel et à leur climat polaire, les pays nordiques regorgent de sources qui s’avèrent être les plus pures et les plus fraîches de la planète. Les Alpes scandinaves, autrement nommées Scandes, avaient, 400 Ma avant l’érosion, la même ampleur que l’Himalaya d’aujourd’hui. C’est dire la richesse de leur sous-sol ! L’eau est très présente dans les pays du nord de l’Europe, que ce soit via le fameux bain nordique dans la nature ou dans les établissements thermaux, et l’eau minérale a conquis depuis longtemps le cœur des habitués du wellness, nombreux dans ces pays. Découvrez mes meilleures eaux du Nord.

Norvège 

Isbre : Elle jaillit de l’Hardangerjøkulen, un glacier d’au moins 5 000 ans qui se trouve à l’extrémité du fjord Hardanger, dans l’ouest de la Norvège. Isbre veut justement dire « glacier », en norvégien. C’est une eau hyper légère (4 mg/l de résidu sec), sans doute l’une des plus légères au monde. Très fine, élégante et rafraîchissante, Isbre est une eau plate légère désaltérante au petit goût métallique teinté d’amertume en fin de bouche. Elle a maintes fois été médaillée dans les concours internationaux. 

Lire aussi :  L’eau dans tous ses états : le goût de l’eau

Voss : Cette eau minérale très légère (44 mg/l) provient d’un glacier situé dans une région dépeuplée et vierge de toute activité, à la pointe sud de la Norvège. Confinée sous une couche aquifère en profondeur sous la terre, cette très belle eau, dont le nom signifie « chute d’eau » en norvégien, est une star dans son pays et à l’international. Sa bouteille, signée par les designers de Calvin Klein et Ralph Lauren, en fait l’une des plus belles du peloton. On la trouve dans les meilleurs restaurants et hôtels de la planète. La classe internationale ! Demandez à Madonna 😉

Suède

ARE : Légère (110 mg/l), équilibrée, assez neutre, ARE est une eau plate onctueuse et dense qui étonne par sa grande pureté. Elle fait partie des eaux dites « vierges » et protégées, avec moins de 0,5 % de nitrates. Pour ceux qui suivent les compétitions de ski, Are est l’une des plus belles stations de ski scandinaves. La version gazeuse d’ARE est aussi bonne, voire meilleure, avec sa fine pétillance qui en fait le champagne des eaux du nord de l’Europe. En 2017, pour sa première inscription au Concours international des Eaux Gourmet de Paris, la belle suédoise a raflé 2 médailles d’or (plate et gazeuse) à la barbe des favorites. 

Lire aussi :  L'eau dans tous ses états : eaux et santé

Malmberg : Cette eau minérale a été découverte par hasard dans les années 1970 par Per Malmberg, un entrepreneur spécialisé dans le forage à Yngsjö, un village près de Kristianstad, dans le sud de la Suède. Aujourd’hui, cette entreprise qui emploie quelque deux cents personnes est un spécialiste reconnu des énergies propres et renouvelables. L’eau de Malmberg est considérée comme l’une des plus anciennes de Suède. Elle est très appréciée par les touristes qui se pressent sur les bords de la mer Baltique. Elle jaillit à 180 l/min. 

Danemark

Iskilde : La source Iskilde (qui signifie « source froide », en danois) se trouve dans une forêt dans une réserve naturelle, entre Mosso et Yding Skovhøj, dans une région montagneuse. Ce puits artésien, qui a été découvert en 2001, fournit une eau équilibrée au caractère bien trempé (440 mg/l), d’une extrême pureté. Sa texture s’avère soyeuse et son goût raffiné, avec quelques touches d’agrumes et des notes acidulées. La création de la bouteille a été confiée à Jesper Mathiesen, un grand designer danois. L’élégance est de mise avec cette eau magnifique qui nous vient de l’ère glaciaire.  

Lire aussi :  L’eau dans tous ses états : les minéraux et les oligo-éléments

Finlande

Veen : Née en Laponie finlandaise, cette eau est l’une des plus pures de la planète. Comme ses consœurs scandinaves, elle jaillit dans une région qui n’est pas peuplée, loin de toute pollution, et ne contient pratiquement pas de nitrates. Elle tire son nom de la légende de Veen Emonen, Mère des eaux, l’une des divinités ancestrales de Finlande. Sa bouteille très stylisée a gagné de nombreux concours. Cette eau est l’une des stars du circuit. À ne manquer sous aucun prétexte dans ses deux versions, plate et gazeuse. 

Islande 

Icelandic Glacial : Filtrée lentement pendant 5 000 ans à travers des couches de pierre de lave, Icelandic Glacial est une eau alcaline. Elle provient de l’écosystème Ölfus, en Islande, l’un des plus vierges au monde. Très légère (62 mg/l), cette eau très pure a été l’une des premières à être certifiée CarbonNeutral. L’entreprise qui la produit est particulièrement engagée dans l’écologie et le développement durable. Les bouteilles sont 100 % recyclables. Icelandic Glacial a été maintes fois récompensée dans les concours, dont le prestigieux Concours international des Eaux Gourmet de Paris. 

Lire aussi :  L’eau dans tous ses états : le Massif central

Groenland

Berg : L’eau des icebergs anciens du Greenland de l’Ouest (côté canadien) est unique, avec un goût d’eau limpide de neige fondue. Son voyage a commencé il y a plus de 15 000 ans, loin de l’homme. Le principe est le même : lorsque les grands blocs de glace se détachent et forment des icebergs, l’eau est recueillie en quantité très limitée en raison des conditions climatiques extrêmes. Hyper légère (5 mg/l), c’est une eau très recherchée pour sa fraîcheur. Sa bouteille, ou plutôt son flacon, rappelle les glaciers de l’Arctique. Si la pureté a un goût, il s’appelle Berg.

Inland Ice : La calotte glaciaire du Groenland est l’une des plus grandes réserves naturelles de la planète et l’un des plus importants réservoirs d’eau. Encapsulée dans cette « glace intérieure » dans la région de Disko Bay, près d’Ilulissat, dans la partie nord-ouest, depuis plus de 100 000 ans, l’eau Inland Ice est une eau rare. Très légère (15 mg/), elle doit son succès à son extrême pureté, qui lui confère une place de choix dans les grands restaurants tant elle désaltère. Sa bouteille ressemble à celles des bouteilles de whisky, mais vous pouvez en boire sans modération. Elle a également été récompensée (médaille d’argent des plates légères) au Concours international des Eaux Gourmet de Paris l’année dernière. 

Le voyage continue, rendez-vous mardi prochain pour découvrir les belles eaux britanniques.

© RV NavigatorFlickr (CC BY 2.0)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.