L’eau dans tous ses états : des eaux so british

Dans , 7 juillet 2020

Chaque mardi, notre rendez-vous autour de l’eau. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans jamais oser nous le demander !


Par Michel Bontemps

Fondateur et directeur général du Concours international des Eaux Gourmet AQUÆ-Paris 2020.
Expert international des Eaux Gourmet et de santé.

 


Les eaux du Royaume-Uni comptent parmi les meilleures d’Europe. Ce sont pour la plupart des eaux plates. Ce territoire sauvage au climat parfois difficile est composé de nombreux parcs nationaux (13 en Angleterre et au pays de Galles) dans lesquels la faune et la flore sont protégées. C’est dans ces réserves écologiques, qui constituent un écosystème exceptionnel, que l’on trouve les plus belles sources. Zoom sur les eaux les plus réputées d’outre-Manche.

Lire aussi :  L’eau dans tous ses états : les eaux du Nord

Contrairement à la plupart des grands pays d’eau, le Royaume-Uni ne possède pas de chaîne de montagnes majeure. Les seuls massifs de ce territoire culminent à 1 300 m d’altitude en Écosse et peinent à atteindre les 1 000 m au pays de Galles. Mais ces monts formés de roches cristallines à l’ère primaire regorgent de sources. C’est dans cet environnement unique, fait de marais et de tourbières ayant connu la glaciation à l’ère quaternaire, que jaillissent les sources de ces eaux d’exception qui font la fierté des populations locales. 

Les meilleures eaux par pays…

Angleterre

Aqua Pura : Elle nous vient des collines de Cumbria, dans la vallée d’Eden, et doit son nom aux Romains qui ont colonisé la région il y a 2 000 ans. Issue d’un forage à plus de 100 m de profondeur, c’est une eau très pure, riche en magnésium et en calcium, mais pauvre en sodium. La boisson idéale pour les sportifs, qui ne s’en privent pas. Reconnue officiellement pour ses propriétés, elle est très répandue dans le pays et participe à la promotion de ce magnifique site de la vallée d’Eden, qu’on vous conseille de visiter.

Lire aussi :  L'eau dans tous ses états : eaux et santé

Elsenham : C’est une eau équilibrée et très minéralisée (400 mg/l), qui renferme en particulier du calcium et du fer, mais peu de sodium. Cette source, qui se trouve à 300 m de profondeur, a été découverte à la fin du XIXe siècle dans le comté d’Hertfordshire, au nord de Londres.  Très connue en Angleterre, elle trône sur les meilleures tables de restaurant, et le design de sa bouteille et de son bouchon n’y sont pas pour rien. Elle existe également en version gazeuse avec de fines bulles. À déguster glacée.

Harrogate spring : Il s’agit de la plus ancienne eau embouteillée de Grande-Bretagne. Après la découverte des sources dans la région au XVIe siècle, le médecin personnel de la reine Élisabeth Ire a recommandé ses propriétés médicinales et, depuis, Harrogate est devenue « the English spa ». Les amateurs de thermalisme se retrouvent ainsi à Harrogate, célèbre pour ces eaux très minéralisées. C’est une marque très sélecte qu’on trouve sur les meilleures tables du Guide Michelin et dans les institutions anglaises, comme le Royal Albert Hall ou le Royal Ascot, dont c’est la bouteille officielle. Sa version gazeuse (fine pétillance) a été sacrée « Meilleure eau du monde » lors du très sérieux concours de Berkeley. Elle vient d’être reprise par le groupe Danone. 

Lire aussi :  L’eau dans tous ses états : les minéraux et les oligo-éléments

Hildon : Elle est originaire de la ville de Broughton, dans le Hampshire, au sud-est de l’Angleterre, en face de l’Ile de Wight, dont l’évocation rappellera des souvenirs musicaux aux plus anciens (Eh oui, déjà 50 ans !). Cette eau, au goût subtil, marquée par le calcium et très faible en sodium, a du caractère (329 mg/l). Elle existe dans sa version gazeuse avec une carbonation douce et fine. 

Wenlock spring : Cette entreprise familiale est localisée dans le Shropshire, à côté de Wenlock Edge, dans une région d’une rare beauté où les affleurements de calcaire sont de renommée mondiale. C’est une eau équilibrée (406 mg/l), de caractère et naturellement riche en calcium compte tenu de son environnement. Elle existe en version plate et gazeuse. Elle s’est distinguée dans de nombreuses compétitions et a décroché, en 2017, la médaille de bronze lors du très sérieux Concours international des Eaux Gourmet de Paris.

Willow : Cette eau légèrement minéralisée provient d’une nappe souterraine qui alimente le puits sacré de Cartmel, au nord-ouest de l’Angleterre, dans la région des grands lacs. Là-bas, dans le village de Cumbria, les eaux sont réputées dans tout le nord du pays pour leurs propriétés bénéfiques. Il faut dire que le site, magnifique, est protégé et inscrit au patrimoine de l’Unesco. Cette eau très pure et très fraîche plaira à toute la famille. 

Pays de Galles

Brecon carreg : Cette eau très équilibrée (210 mg/l) trouve ses origines dans les strates rocheuses en basalte et en gré du Milstone. Nichée dans le magnifique parc national de Brecon Beacons, au centre du pays de Galles, cette eau, très pure, met 15 ans à traverser les couches de calcaire. Son nom s’inspire du château de Carreg, dont les ruines sont situées près de la source. Faible en sodium, elle est en revanche riche en calcium et en bicarbonates. Elle existe en version plate et gazeuse.

Decantae : Reconnue en 1986 comme eau minérale, Decantae est native de Conwy, au nord-est du pays de Galles. Sa mise en bouteille a commencé à la ferme de Troparth. C’est une eau légère, pauvre en minéraux ferreux. Ses bulles sont généreuses. Elle fait partie des 5 ou 6 eaux premium les plus connues du Royaume-Uni. Elle a été récompensée maintes fois au cours des vingt dernières années dans les concours internationaux. C’est l’une des eaux les plus vendues du pays.

Lire aussi :  L’eau dans tous ses états : les eaux du Sud-Ouest et des Pyrénées

Hatterall Ridge : Située sur un site d’une beauté naturelle absolue, Hatterall Ridge jaillit sur une crête qui serpente le long de la frontière entre l’Angleterre et le pays de Galles. Au début des années 1900, l’eau connue sous le nom de Hatterrall était envoyée à Londres, où elle était réputée pour ses qualités organoleptiques. Cette eau au pH neutre qui rafraîchit délicatement le palais est présente sur les plus grandes tables du pays et commence à se faire un nom à l’international. 

Tau (« sérénité », en gallois) : Ce nom va comme un gant à cette eau soyeuse et douce de la région de Béthania, où l’on trouve le Manod Mawr, l’un des sommets des monts cambriens, qui a été découverte dans les années 1970. C’est une eau très légère (88 mg/l), riche en calcium et en bicarbonates. Sa bouteille, particulièrement élégante et chic, a été récompensée en 2004 par le prestigieux prix de la « Meilleure bouteille en verre » au Design Awards.

Ty Nant : Découverte en 1976 à proximité de la ville de Bethania, au centre du pays de Galles, Ty Nant est aujourd’hui connue dans le monde entier. L’incontournable bouteille bleue est une eau provenant d’une source issue de plusieurs centaines de mètres dans un sous-sol constitué de roches cristallines. C’est une eau très équilibrée, idéale pour la santé, riche en calcium et en magnésium, et possédant un taux de nitrate quasi neutre. La bouteille a été dessinée par le célèbre designer Ross Lovegrove. C’est une star des plateaux. On la retrouve comme figurante dans les meilleurs films anglo-saxons.

Écosse

Deeside : Cette eau est bien connue des curistes britanniques, car la découverte de ces sources remonte au XVIIIe siècle. De nombreuses personnalités sont venues prendre les eaux dans cette station thermale réputée, dont la reine Victoria. L’exploitation de l’eau minérale date de 1996, à Ballater, dans l’Aberdeenshire, un site magnifique situé dans le parc national protégé de Cairngorms, à proximité du château de Balmoral, la résidence estivale préférée de la reine Élisabeth. L’eau met environ 50 ans à franchir les couches de roche souterraine avant de jaillir. C’est une eau très légère dont on dit qu’elle a des vertus thérapeutiques reconnues, particulièrement pour l’hydratation. Elle est également utilisée en cosmétologie.

Lire aussi :  L’eau dans tous ses états : Les eaux du Massif alpin

Speyside Glenlivet : Située au cœur du comté de Glenlivet, c’est la source la plus haute d’Écosse. Elle surgit à plus de 300 m au-dessus du niveau de la mer. La région est particulièrement connue par les amateurs de whisky, qui n’hésitent pas à allonger leur breuvage favori avec cette eau. Très légère (58 mg/l), elle existe en version plate et gazeuse. Très fluide en bouche, elle a quelques notes poudrées dues au calcium, ce qui lui donne un petit côté sauvage et montagneux que vous aimerez beaucoup. Une valeur sûre en Écosse.

Le voyage continue, rendez-vous mardi prochain pour une balade irlandaise afin de découvrir les eaux de ce très beau pays

 

© Nick RowlandFlickr (CC BY-ND 2.0)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.