Poids, alimentation, activité physique : 7 bonnes habitudes à adopter après une cure thermale en maladies digestives

Dans 12 juin 2022

Cure thermale obésité surpoids

La cure thermale en affections digestives prend en charge le surpoids et l’obésité. Découvrez les bons gestes à garder une fois rentré de cure, grâce aux conseils du docteur Jean-Michel Lecerf.

L’une des principales pathologies traitées en cure thermale à orientation « affections digestives et maladies métaboliques » est le surpoids. En plus des soins à base d’eau thermale, les centres thermaux proposent des ateliers diététiques, un suivi nutritionnel, une incitation à l’activité physique, etc. Autant d’axes à poursuivre et développer une fois de retour chez soi.

À ce propos, le docteur Jean-Michel Lecerf, médecin nutritionniste et directeur du service nutrition et activité physique de l’Institut Pasteur de Lille, livre 7 conseils pour réussir à maintenir les bonnes habitudes prises en cure thermale pour une surcharge pondérale.

SOMMAIRE :

  1. Se donner un objectif de poids réaliste
  2. Ne pas se précipiter
  3. Garder le plaisir de manger
  4. Accueillir ses émotions
  5. Avoir une alimentation variée
  6. Exercer une activité physique régulière
  7. S’éduquer sur l’alimentation

1.      Se donner un objectif de poids réaliste

Il s’agit ici du point fondamental lorsque l’on cherche à ne plus grossir, comme l’explique le Dr Lecerf : « Garder tout au long de l’année un poids stable, autrement dit ne plus en prendre, c’est déjà un progrès immense. En effet “le mieux est l’ennemi du bien“ et vouloir trop perdre de poids expose à une reprise décourageante. »

2.      Ne pas se précipiter

Ce deuxième conseil du Dr Lecerf va de pair avec le premier : « Voyez ce que vous pouvez continuer à améliorer par petites touches. Un pas devant l’autre, selon vos possibilités, une chose à la fois. Ne vous culpabilisez pas si vous n’y arrivez pas tous les jours, car c’est sur le long terme que tout se joue. » Rien ne sert donc de vouloir aller trop vite : un objectif de poids réaliste, à atteindre progressivement, c’est l’idéal !

À lire aussi :  En quoi une cure thermale est-elle efficace ?

Objectif poids cure thermale

3.      Garder le plaisir de manger

On pense souvent que vouloir perdre du poids est synonyme de privation. Or, pour le Dr Lecerf, il est primordial de toujours manger avec plaisir. Comme il le souligne d’ailleurs : « Tout est question de quantités. Pour cela, écoutez votre corps, ce qu’il vous dit. Accueillez positivement le plaisir de manger ; essayez de repérer le moment où vous êtes rassasié afin d’éviter de finir les plats ou votre assiette inutilement. Repérez la vraie faim et la fausse faim afin de ne pas manger si vous n’avez pas vraiment faim. »

À lire aussi :  Améliorer sa santé grâce à la cure thermale pour le microbiote

Pour lui, « cuisiner avec passion et enthousiasme » est la clé pour réussir à atteindre son objectif et ne pas se dégoûter. Le tout est d’être « dans le plaisir, la modération et la confiance ».

4.      Accueillir ses émotions

Dans la course à la perte de poids, il est facile de s’épuiser et de se sentir mal vis-à-vis de soi et des autres. La cure thermale pour arriver à son poids idéal permet de prendre le temps et de se réconcilier avec soi-même. Il est important de garder cet état d’esprit une fois de retour chez soi. Le Dr Lecerf met l’accent sur ce point : « Ne vous comparez pas, acceptez vos différences et apprenez à vous aimer. Votre poids ne vous résume pas. La lutte contre les aliments, votre corps, les autres, vous épuise. Vivez ! Le but est quand même d’être bien avec soi. N’oubliez pas d’être heureux. »

À lire aussi :  Quel personnel s’occupe de vous pendant la cure thermale ?

5.      Avoir une alimentation variée

Grâce aux ateliers et conférences menés en cure thermale, il est plus simple d’adopter une alimentation riche et diversifiée une fois de retour à la maison. Un aspect qu’il ne faut pas négliger selon le Dr Lecerf : « Essayez de garder une alimentation variée, car c’est un gage de bonne santé et de meilleure santé. Si l’on mange 14 aliments différents par jour, on a une journée avec une belle diversité alimentaire, c’est un repère facile. Continuez à boire 1,5 litre d’eau par jour. »

Alimentation cure thermale

6.      Exercer une activité physique régulière

Lors des 18 jours de cure thermale en affections digestives, le but est également de redonner le plaisir de faire un peu de sport. Nul besoin d’exercer une activité physique compliquée, le tout est d’en choisir une facile à poursuivre chez soi : « La marche par exemple est bonne pour le poids, le cœur, les muscles, le moral, la santé. Marcher une demi-heure chaque jour, ne pas rester assis une heure d’affilée, prendre les escaliers, tous ces petits gestes sont utiles. »

À lire aussi :  Jambes lourdes, mal de dos, troubles digestifs, stress… 4 séjours bien-être pour soulager les maux du quotidien

7.      S’éduquer sur l’alimentation

Enfin, il est important d’entretenir sa forme grâce à son esprit, comme le veut l’adage : « Un esprit sain dans un corps sain ». Pour ce faire, le Dr Lecerf conseille la lecture de deux de ses ouvrages qui ont pour objectif de retrouver une harmonie entre l’alimentation et l’environnement personnel :

Et vous, quelles bonnes habitudes avez-vous gardées après une cure thermale en maladies digestives ? Partagez vos conseils dans les commentaires ci-dessous !

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.