Quels centres thermaux seront fermés en 2023 ?

Dans 16 juin 2022

Centres thermaux fermeture

Trois établissements thermaux ne seront pas en mesure d’accueillir des curistes durant la saison thermale 2023 pour cause de travaux. Desquels s’agit-il ? À quand une prochaine ouverture ? On fait le point sur la situation.

Alors que les cures thermales suivent leur cours pour l’année 2022, une poignée d’établissements thermaux savent d’ores et déjà qu’ils ne pourront ouvrir leurs portes pour la saison thermale 2023. Pour la plupart, il s’agit d’une question de travaux de réhabilitation, engagés sur plusieurs années et qui prennent parfois du retard.

Découvrez quelles sont les stations thermales concernées par une fermeture en 2023 et à quelles dates elles prévoient de rouvrir.

Les thermes d’Allègre-les-Fumades (Gard)

En début d’année 2022, la station thermale d’Allègre-les-Fumades a entamé des travaux de rénovation. Le but est d’offrir une plus large gamme de soins et de services afin d’attirer davantage de curistes. Aujourd’hui, la station thermale gardoise accueille chaque année 2 800 curistes. L’objectif nouvellement défini vise les 6 000 curistes par an.

Les différentes phases de travaux concernent :

  • une extension de l’établissement thermal passant de 2 000 à 4 000 m2;
  • la construction d’une résidence de tourisme comprenant 43 logements ;
  • la création d’un hôtel de 24 chambres ;
  • l’installation d’un second forage.

Les thermes d’Allègre-les-Fumades, fermés durant les travaux, prévoient de rouvrir au printemps 2024.

Le centre thermal de Pietrapola-les-Bains (Haute-Corse)

Fermés en septembre 2019 en raison de la présence d’une bactérie dans les eaux thermales, les thermes de Pietrapola-les-Bains n’ont jamais rouvert leurs portes depuis. Aujourd’hui, des travaux sont nécessaires pour réhabiliter les bassins et les infrastructures du centre thermal, jugés trop vétustes.

Hormis des travaux biotechniques qui se sont révélés concluants, aucun autre projet n’a été engagé pour le moment. Or, si les thermes n’accueillent pas de curistes d’ici 2024, ils pourraient perdre l’agrément de la Sécurité sociale en rhumatologie. La prochaine étape consiste à trouver un assistant à maîtrise d’ouvrage (AMO) pour débuter la rénovation du bâtiment des thermes, voire son extension.

Aujourd’hui, l’établissement thermal n’a avancé aucune date de réouverture.

Travaux centres thermaux

L’établissement thermal des Eaux-Bonnes (Pyrénées-Atlantiques)

En 2019, les thermes des Eaux-Bonnes ont été contraints de fermer leurs portes. La cause ? Une bulle en verre transparente et une piscine suspendue, construites en 2016, présentent des défauts de fabrication. Selon un rapport d’expertise, ces malfaçons constituent un danger pour les curistes et les salariés des thermes.

Aujourd’hui, faute de financement notamment, il n’y a pas de travaux engagés pour tenter de réhabiliter le bâtiment du centre thermal. De ce fait, l’établissement thermal n’est toujours pas en mesure d’accueillir du public. Impossible donc de connaître une potentielle date de réouverture des thermes des Eaux-Bonnes.

Quid des thermes de Plombières-les-Bains dans les Vosges ?

La situation du centre thermal de Plombières-les-Bains est plus particulière. En effet, les thermes sont actuellement fermés et un flou subsiste quant à leur date de réouverture.

Des travaux de mise aux normes en cours

Après une saison thermale déjà perturbée par le Covid-19 en 2020, la préfecture des Vosges, sur un avis rendu par l’Agence régionale de santé, a indiqué aux thermes de Plombières-les-Bains qu’une remise aux normes était nécessaire pour continuer d’accueillir des curistes. Ces travaux concernent notamment :

  • la rénovation de la toiture de la buvette ;
  • une remise en état du réseau d’eau;
  • l’installation d’une centrale de traitement d’air pour les soins en sous-sol ;
  • etc.

Une date d’ouverture constamment repoussée

Les travaux menés depuis 2021 par la Compagnie des thermes, exploitant privé du centre thermal, ont pris du retard et ne sont toujours pas finalisés aujourd’hui. L’une des causes serait un problème d’approvisionnement des pièces.

Au départ, les thermes de Plombières-les-Bains devaient rouvrir leurs portes le 6 juin 2022, puis le 27. Mais l’ouverture a  encore été décalée, cette fois-ci au mois de septembre 2022. Pour autant, rien n’est encore certain. Aujourd’hui, la mairie craint de voir la date repoussée de nouveau et espère trouver une solution rapidement pour pallier ce retard.

© AdobeStock

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.