Prurit cutané : une cure thermale pour arrêter de se gratter

Dans 5 octobre 2022

Prurit cure thermale

Le prurit est une sensation de démangeaison qui provoque une envie impérieuse de se gratter. Ce symptôme désagréable peut perturber le quotidien et entraîner des lésions cutanées qui entretiennent le cercle vicieux démangeaisons-grattage. En complément des traitements classiques, la cure thermale pour le prurit aide à apaiser durablement la peau.

Les démangeaisons cutanées constituent l’un des motifs de consultation les plus fréquents chez les dermatologues. Le prurit peut être généralisé sur tout le corps, ou localisé sur une zone spécifique de la peau. Il peut également affecter les muqueuses : c’est le cas par exemple du prurit anal ou du prurit génital.

Qu’est-ce qui provoque les démangeaisons de la peau ?

Les raisons de se gratter sont nombreuses. Les principales causes du prurit sont les suivantes :

  • affections de la peau (cas le plus fréquent) : sécheresse cutanée, dermatite atopique (eczéma), urticaire, psoriasis, ichtyose, lichen plan cutané, mycoses, infections parasitaires (comme la gale gale), piqûres d’insectes ou de végétaux ;
  • pathologies systémiques (touchant l’ensemble de l’organisme) : maladie rénale chronique, hypo- ou hyperthyroïdie, troubles du foie ou des voies biliaires ;
  • troubles du système nerveux (prurit neuropathique) : sclérose en plaques, complications neurologiques liées à un diabète ;
  • allergies : médicaments, produits chimiques, matériaux (métaux, latex, textiles…), conditions climatiques (chaleur, soleil, humidité…) ;
  • bouleversements hormonaux : grossesse, ménopause ;
  • causes psychosomatiques (prurit psychogène) : dépression, anxiété, psychoses, TOC, etc.

Dans certains cas, on ne retrouve aucune cause spécifique. Le prurit d’origine allergique ou systémique est souvent provoqué par l’histamine, une molécule impliquée dans les réactions inflammatoires.

Quelles sont les conséquences du prurit ?

En cas de prurit chronique, les démangeaisons peuvent impacter la vie quotidienne, notamment lorsqu’elles surviennent la nuit. Le grattage intensif entraîne en outre l’apparition de lésions cutanées, sous forme d’excoriations (écorchures superficielles), de stries ou d’ulcérations de la peau. Ces lésions de grattage entretiennent le prurit et peuvent se transformer en prurigo, caractérisé par un ou plusieurs de ces symptômes :

  • papules (gonflements surmontés de vésicules et/ou de croûtes) ;
  • nodules (gonflements durs et sphériques) ;
  • plaques grisâtres et squameuses.

Parfois, ces lésions cutanées s’infectent et provoquent un impétigo. Elles peuvent également laisser des séquelles telles que des cicatrices ou une modification de la pigmentation de la peau.

Comment soulager les démangeaisons cutanées ?

La prise en charge thérapeutique comprend le traitement des causes du prurit, accompagné si nécessaire d’un traitement symptomatique :

  • soins de la peau : crèmes hydratantes et émollients ;
  • traitements locaux : lotions et pommades à base de corticoïdes, lumière UV (photothérapie) ;
  • traitements systémiques : médicaments, en particulier antihistaminiques.

Le thermalisme en orientation dermatologie (DER) constitue également une alternative naturelle et efficace pour calmer le prurit.

Application de crème pour soulager le prurit

Quels sont les soins thermaux dispensés en dermatologie ?

La cure thermale dermatologique comprend les soins d’hydrothérapie suivants :

  • bains thermaux et douches générales à l’action antiprurigineuse et cicatrisante ;
  • pulvérisation d’eau thermale générale ou locale pour décongestionner la peau ;
  • douche filiforme (jet d’eau thermale très fin) pour calmer le prurit, décaper les lésions et masser l’épiderme en profondeur ;
  • application de compresses imbibées d’eau thermale pour réduire l’inflammation ;
  • cure de boisson pour purifier l’organisme de l’intérieur.

Prescrite par le médecin traitant ou un dermatologue, la cure thermale conventionnée comporte 18 jours de soins remboursés par la Sécurité sociale. Les frais de transport et d’hébergement peuvent faire l’objet d’une prise en charge forfaitaire sous conditions de ressources. Certains établissements thermaux proposent également des cures courtes, accessibles sans prescription médicale, mais non remboursées par la caisse d’assurance maladie.

Quels sont les bienfaits de l’eau thermale sur la peau ?

Les propriétés apaisantes et antiprurigineuses des eaux thermales procurent des effets bénéfiques sur les démangeaisons chroniques :

  • réduction du prurit de manière rapide et durable ;
  • cicatrisation des lésions cutanées pour rompre le cercle vicieux du grattage ;
  • diminution des traitements médicamenteux.

L’éducation thérapeutique et les échanges avec les autres curistes aident également à mieux vivre la pathologie, par exemple grâce à des mesures hygiéno-diététiques et des astuces anti-grattage.

Bain thermal pour soulager le prurit

Où faire une cure thermale contre le prurit ?

Vous pouvez suivre une cure thermale pour le prurit dans l’une des 9 stations thermales françaises possédant l’orientation thérapeutique « dermatologie » :

N’hésitez pas à télécharger notre guide gratuit de la cure thermale pour en savoir plus sur l’organisation de votre séjour !


Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.