26 avril : date d’ouverture des établissements thermaux ?

Dans , 17 mars 2021

Dernière mise à jour le 29 mars 2022.Femme en peignoir ouvrant des rideaux

Les professionnels du thermalisme ont demandé au secrétaire d’État en charge du tourisme, Jean-Baptiste Lemoyne, l’autorisation de relancer les cures thermales dès le lundi 26 avril 2021. Une réponse est attendue d’ici fin mars. 

Alors que les établissements thermaux français attendent depuis plusieurs mois le feu vert du gouvernement pour rouvrir leurs portes aux curistes, une lueur d’espoir semble enfin apparaître. 

En effet, les organisations représentant le secteur, c’est-à-dire le Conseil national des établissement thermaux (CNETh), l’Association nationale des maires de communes thermales (ANMCT) et la Fédération thermale et climatique française (FTCF) ont adressé une lettre à Jean-Baptiste Lemoyne – secrétaire d’État au tourisme – , le 4 mars dernier. Sollicitant une autorisation d’ouverture au lundi 26 avril, ils espèrent recevoir une réponse avant la fin du mois de mars. 

Pourquoi pas une ouverture avant la fin avril ? 

Si une réponse positive venait effectivement à être apportée d’ici la fin du mois, pourquoi ne pas reprendre les cures début avril ? Tout simplement parce que les centres thermaux sont contraints à un délai de remise en route des équipements et à une analyse finale des eaux thermales. Des procédures qui durent environ trois semaines. Ainsi, si l’autorisation était validée fin mars, les thermes ne pourraient commencer à accueillir les curistes qu’à partir de la troisième semaine d’avril, soit le lundi 26. 

Quel protocole sanitaire serait appliqué ? 

Afin de garantir la sécurité des curistes et du personnel, les professionnels de la filière thermale souhaitent appliquer au minimum le même protocole sanitaire que celui instauré lors des mois d’ouverture en 2020. Ils pourraient mettre en place une jauge d’accueil à 50 %, entre autres 

À lire aussi :  Que nous dit la carte des allergies aux pollens de mars 2022 ?

Cependant, dans leur sollicitation au gouvernement, les professionnels ont également avancé de nouvelles recommandations pour garantir la sécurité sanitaire des cures thermales en 2021. Il s’agirait de demander aux curistes de présenter un certificat de vaccination ou un test PCR négatif de moins de quarante-huit ou soixante-douze heures avant le début de la cure. 

 

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés dès que nous en saurons plus sur la date définitive d’autorisation d’ouverture des établissements thermaux français et sur les mesures sanitaires retenues. Abonnez-vous à notre newsletter et likez notre page Facebook pour ne rater aucune information de dernière minute ! 

 

© Diana Vyshniakova – stock.adobe.com

38 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.