Le pass vaccinal s’appliquera-t-il aux cures thermales ?

Dans , 21 décembre 2021

Dernière mise à jour le 21 février 2022.Pass vaccinal cure thermale

Le pass vaccinal a été adopté dimanche 16 janvier à l’Assemblée nationale. Sa mise en application d’ici la semaine prochaine permettra aux seules personnes vaccinées de bénéficier d’un pass valide. Cette nouvelle mesure s’appliquera-t-elle aux centres thermaux ?

En 2021, un curiste devait justifier d’un schéma vaccinal complet ou bien d’un test PCR négatif de moins de 48 heures pour pouvoir débuter sa cure thermale. Tandis que le variant Omicron continue sa propagation dans le pays et que les cas de Covid-19 ne cessent d’augmenter, le gouvernement réfléchit à un durcissement des règles.

Premier concerné : le pass sanitaire. En effet, ce dernier évoluera vers un pass vaccinal. Cela signifie que seules les personnes, âgées de 16 ans et plus et présentant un schéma vaccinal complet, bénéficieront d’un pass valide. Un test négatif ne suffira plus. Cette nouvelle mesure sera-t-elle de mise pour les cures thermales en 2022 ? On vous éclaire.

Un pass vaccinal en application avant la fin janvier

« Désormais seule la vaccination sera valable dans le pass », avait déclaré le Premier ministre Jean Castex à l’issue du Conseil de défense du vendredi 17 décembre. C’est chose faite : le projet de loi consacré au pass vaccinal vient d’être adopté définitivement par l’Assemblée nationale ce dimanche 16 janvier. Sa date d’entrée en vigueur reste encore inconnue. Le gouvernement souhaitait une mise en application dès jeudi 20 janvier mais le Conseil constitutionnel ayant été saisi par l’opposition, cela risque d’être retardé. Si ce dernier déclare la loi conforme à la Constitution, le pass vaccinal pourrait être mis en place dès la fin de la semaine.

À lire aussi :  Quels sont les centres thermaux qui changent de main en 2022 ?

Les lieux concernés par le pass vaccinal seront les mêmes que ceux appliquant actuellement le pass sanitaire. Autrement dit : les restaurants, les bars, les lieux de loisirs et de culture. Les transports de longue distance (avions et TGV), déjà soumis au pass sanitaire, devraient aussi instaurer le pass vaccinal. « Le principe qui a été évoqué par le Premier ministre, c’est que les trains qui sont aujourd’hui soumis au pass sanitaire seront demain, après le débat parlementaire, soumis au pass vaccinal », a d’ailleurs confirmé le ministre des Transports sur LCI. Cependant, la loi indique que le pass sanitaire restera valable pour tous dans les hôpitaux et établissements de santé.

Guide de la cure thermale 2022

Le pass vaccinal sera-t-il étendu aux cures thermales ?

Mais alors, cela signifie-t-il que le pass sanitaire exigé dans les centres thermaux sera lui aussi transformé en pass vaccinal ? Ou les thermes sont-ils considérés comme un établissement de santé ? Pour l’instant, rien n’est confirmé par les professionnels du thermalisme. Nous ne sommes pas en mesure de vous dire si seules les personnes présentant un schéma vaccinal complet pourront effectuer une cure thermale ou non. Si l’on se fie aux annonces gouvernementales, nous comprenons tout de même que les activités en station thermale seront concernées par le pass vaccinal. Dans tous les cas, si le pass vaccinal ne concerne pas les cures thermales, la possession d’un pass sanitaire restera de mise pour accéder aux soins thermaux.

Le référentiel sanitaire pour la saison thermale 2022 devrait être connu dans les semaines qui arrivent, avant la réouverture des centres thermaux. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé dès que nous en saurons plus à ce sujet. En attendant une réponse définitive, partagez votre opinion à ce sujet en participant à notre sondage :

Seriez-vous pour ou contre l'instauration du PASS VACCINAL en cure thermale ?
À lire aussi :  COVID-19 : près d’un curiste sur deux ne s’est pas rendu en cure thermale en 2021

Pour ne rien rater des actualités Covid-19 en cure thermale, inscrivez-vous gratuitement à la newsletter hebdomadaire de L’Officiel du Thermalisme.

© Adobestock

19 commentaires

  • DUPONT Alain dit:

    Il est maintenant admis par tous que d’être vacciné n’empèche ni de porter le virus ni de le transmettre. Ce pass vaccinal n’est donc d’aucune utilité sanitaire et on peut se poser la question à quoi il ser ? l’an dernier, les curistes non vaccinés étaient soumis à test PCR initial puis antigénique tous les 3 jours. Si, comme moi, ils respectaient cette procédure, ils étaient beaucoup moins dangereux pour les autres que les vaccinés pouvant porter et transmettre le virus ! Ce pass caccinal est une fausse protection en cure et pour les autres activités; De plus en plus de personnes le comprennent mais il reste des irréductibles qui mettront un peu plus de temps à comprendre que les autres surtout si les médias continuent leur désinformation…

  • DUPONT dit:

    COMMENT FAIRE SI LE PASSE SANITAIRE SUFFIT POUR LA CURE MAIS QU’IL FAUT LE PASSE VACCINAL POUR PRENDRE LE TGV POUR SE RENDRE EN CURE ?

  • tapin dit:

    pourquoi parler chacun fais comme il veut? pour ma part je suis un bon soldats je suis ce qu’on me dit a chacun de faire comme il entend le principal c’est de pouvoir faire ca cure en toute tranquillité soyons solidaire il a pire dans la vie profitons de ce que l’on veut bien nous offrir et laissons le reste de côte

  • Serge dit:

    Y aurait-il une majorité de réfractaire à la vaccination qui répondent ? Même si la vaccination n’empêche pas la transmission, elle protége contre les formes graves et l’hospitalisation et c’est déjà une bonne chose. Oui je suis pour le PASS VACCINAL puisque même avec un test de moins de 48h, vous pouvez être infecté le lendemain du test et transmettre à d’autres personnes, notamment des non vaccinés qui feront peut-être une forme grave et des journées d’hôpital inutiles. Alors je répéte, PASS VACCINAL pour tous (sauf contre-indication médicale clairement établie). Bonne cure…..

  • CLEMENT ML dit:

    Si obligation du pass vaccinal, je ne ferai pas de cure non plus ! A + de 90% de vaccinés on en est au même point même pire qu’ au sortir du 1er confinement. Et le « vaccin » qui marche tellement bien, il faut 1, puis 2, puis 3 doses et nous parle de la 4ème dose….un moment donné il faut réfléchir.

  • yukiko dit:

    Si un établissement thermal n’est pas un établissement de santé, qu’est ce qu’il est alors ?
    Si pass obligatoire, j’annule ma cure. Dommage car ces 3 semaines de soins juste avant l’hiver (ce sont les périodes que je préfère) doivent bien aider le système immunitaire à se renforcer naturellement.
    Au passage, je signale une nièce 28 ans, en pleine forme pas de comorbidités, accident cardiaque grave, hémiplégique depuis. (c’est arrivé 3 heures après la 2ème injection), une amie 42 ans plus de règles, son père 75 ans sportif (faisait ses 80km journalier de vélo) double-embolie pulmonaire avec nécrose d’une partie d’un poumon inexpliquée. Je souhaite que les personnes qui me sont le plus proche n’aient rien de grave.

  • Verrière dit:

    Bonjour, si le pass vaccinal devient obligatoire pour faire ma cure, je trouve cela discriminatoire car j’ai besoin de mes soins à cause de mon état de santé.

  • LEBOUCHER Lydie dit:

    Comment fait on pour les personnes qui ne peuvent pas être vaccinés pour des raisons médicales et qui ont ou eue une maladie rare non répertoriée ( aucun médecin que soit dans les centres de vaccination ou en cabinet ne veulent me vaccinée. sommes nous bannies de soins ?

  • LovellyFact dit:

    Bonsoir,

    Je me permet d’intervenir pour vous proposer une solution de « dépannage » : les soins à domicile. En effet, si la plupart des thalassos et instituts proposant des prestations de bien-être sont passés sous le couvert des législations anti-covid ce n’est pas forcément le cas des professionnels indépendants… qui dit indépendance sous-tend indépendance de penser, difficulté de contrôle (à domicile ou dans la chambre d’hôtel 😉 nécessité de faire fonctionner son affaire…. A bon entendeur ! Et bonne soirée, bonne année à tous !

  • ocyale dit:

    Nous sommes tous égaux en tant que contimidants puisque le virus n’est pas efficace concernant la transmission du virus.
    J’ai du mal à comprendre que l’on lise encore que les non vaccinés sont des irresponsables, que les bons citoyens n’ont pas compris que nous sommes manipulés pour nous monter les uns contre les autres et générer de la haine que nos dirigeants diffusent dans leur propos.
    Lisez ou relisez l’histoire et vous trouverez des similitudes, la haine contre les juifs qui étaient accusés de la contamidation du typhus , aujourd’hui les non vaccinés contaminent le covid.
    Sachant que 60 % de vaccinés devaient garantir l’immunité. Comment plus de 90% de vaccinés diffusent autant de contamination. Vouuuus arrive t-il de réfléchir et de vous poser les bonnes questions.
    Je ne suis pas du tout antivax, je suis à 100 pour cent pour la vaccination des personnes fragiles, je comprends que l’on puisse se laisser influencer par les données non fausses mais sorties d’un contexte et des chiffres donnés seuls sans rapport d’évaluation.
    Il suffit de dire , répéter et répéter les choses pour les croire, d’ailleurs nos dirigeants répétent en boucle leur même discours sans aucune réponse aux questions pertinentes que font certains élus.

  • Lavergne Marie-Eve dit:

    Mars 2021: 1ere injection du vaccin. Quelques jours plus tard quintes de toux puis crises d’étouffement et respiration difficile. Entre avril et juillet 2 hospitalisations de 10 jours chacune, un mois en maison de repos sans aucune amélioration. En septembre cure thermale suivie d’un autre séjour à l’hôpital et enfin, début décembre l’amélioration a eu lieu. Tout n’est pas fini mais je respire presque normalement. Je pense que la cure thermale y est pour beaucoup. Je n’ai, bien sûr fait ni 2eme ni 3eme dose. Faut-il m’interdire une autre cure en 2022? Pendant ma cure j’ai fait 2 tests par semaine et tout s’est bien passé; Je ne vais ni au cinéma ni au restaurant ni aux manifestations, je ne prends pas les transports en commun, je fais un test chaque fois que je suis en famille; Est-ce moi qui propage le virus? Ne suis-je pas assez punie, faut-il en plus me priver de soin?

  • Eva Evrard dit:

    Etantt donné que le fait d’être vacciné n’ empêche pas de transmettre le virus …il vaut mieux un test pour tous ,c’est plus logique!!!!

  • Respectons et protégeons les autres en se faisant vacciner Prenons nos responsabilités pour mieux profiter de la vie

  • Serge dit:

    Tous vaccinés et les risques auraient diminués rapidement. Mais, il y a toujours des irréductibles. Si le virus continue sa marche en avant…..à qui la faute ? Bien évidemment, tous les établissements recevant du public devraient être concernés, qu’ils soient privés ou non.

    • ocyale dit:

      Vaccinés ou non , le virus se transmet. Le vaccin indispensable pour les personnes fragiles est nécessaire pour leur propre protection mais en rien pour celle d’autrui. Sachant que sous couvert de vaccination les citoyens n’appliquent plus beaucoup les gestes barrière.
      Alors à qui la faute ? Au virus bien sur et à nos spychopates de dirigeant qui font du sofisme.

      • Jean H dit:

        Oh! Comme vous avez raison

      • Jean H dit:

        Tout à fait d’accord avec votre commentaire et celui du 13 janvier. Imaginons (tout est possible) 100 % de la population vacciné, le virus qui continue à se propager, ce sera la faute à qui, puisqu’il n’y aura plus de non vaccinés. A tous ces vaccinés qui s’embrassent comme du pain béni, se serrent la main, sont à 20 cm les uns des autres. 80 % de mes amis vaccinés l’ont fait uniquement pour aller au resto,au cinéma au spectacle, égoïstement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.