COVID-19 : ce que le pass sanitaire et les nouvelles mesures vont changer pour votre cure thermale

Dans , 13 juillet 2021

Dernière mise à jour le 29 mars 2022.Pass sanitaire et cure thermale après le discours de Macron

Avec la forte progression du variant Delta sur le territoire français, le président de la République s’est exprimé auprès de la population lundi 12 juillet pour annoncer de nouvelles mesures sanitaires. En quoi vont-elles impacter votre cure thermale ? On déchiffre.

On se demandait s’il fallait s’inquiéter de l’évolution du variant Delta (variant indien) pour les cures thermales. Aujourd’hui, nous en savons plus sur l’impact que ce dernier aura sur votre cure, suite à l’allocution d’Emmanuel Macron.

En effet, le président de la République a annoncé ce lundi 12 juillet de nouvelles mesures sanitaires anti-COVID. L’objectif : endiguer la progression du variant Delta et maintenir le taux d’hospitalisation à la baisse. Il a affirmé que les semaines à venir constitueraient « un été de mobilisation pour la vaccination ». Pour ce faire : extension du pass sanitaire, vaccination obligatoire pour les soignants, tests PCR payants, etc.

Mais concrètement, comment cela va-t-il impacter votre prochaine cure thermale ?

Un pass sanitaire obligatoire pour la plupart de vos activités en station

C’est la nouvelle mesure qui impactera très certainement le plus votre séjour thermal. En effet, à partir du mercredi 21 juillet prochain, les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes seront concernés par le pass sanitaire. Ce dernier consiste à présenter l’un des documents suivants :

  • un certificat de vaccination complet (14 jours après l’injection de la deuxième dose pour les vaccins Pfizer, Moderna et AstraZenaca et 28 jours après l’injection du vaccin Janssen) ;
  • un test PCR négatif de moins de 72 heures ;
  • une preuve d’infection au COVID au cours des 6 derniers mois.

Cela sera valable donc pour les salles de cinéma et de spectacle que vous pourriez fréquenter pendant votre séjour après vos soins ; mais aussi pour les musées ou expositions que vous souhaiteriez voir.

À compter de début août, le pass sanitaire sera étendu aux restaurants, cafés et centres commerciaux. De ce fait, si vous voulez manger à l’extérieur pendant votre séjour thermal, vous devrez justifier d’un pass sanitaire.

L’extension du pass sanitaire se rajoute bien évidemment aux protocoles sanitaires mis en place dans les établissements thermaux et en station pour garantir votre sécurité : port du masque, distanciation physique, jauges d’accueil dans certains lieux et autres gestes barrière (désinfection des mains, etc).

Une ordonnance pour bénéficier du remboursement des tests PCR à l’automne

Test PCR réalisé sur une femme avant une cure thermale

Il s’agit de la deuxième mesure pouvant vous concerner si jamais vous prévoyez de partir en cure à l’automne prochain sans bénéficier d’un schéma vaccinal complet. En effet, dans ce cas-là, vous allez devoir présenter à votre médecin thermal un test PCR négatif de moins de 72 heures.

Sauf que d’ici là, le test PCR, alors pris en charge systématiquement par la Sécurité sociale, ne vous sera remboursé que si vous disposez d’une ordonnance. Les tests PCR pratiqués pour « convenances personnelles » ne seront plus pris en charge par la Sécurité sociale.

À lire aussi :  COVID-19 : tout savoir sur les autotests en cure thermale

Vers une vaccination obligatoire à la rentrée 2021 pour le personnel des établissements thermaux ?

Nous nous demandions il y a quelques jours si le personnel des thermes devrait bientôt être vacciné et, avec les nouvelles annonces gouvernementales, la réponse finale semble se dessiner. En effet, le président de la République a annoncé une obligation vaccinale pour les soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques et maisons de retraite, mais aussi pour les professionnels travaillant au contact des personnes âgées dès le 15 septembre prochain. Il est encore impossible d’affirmer pour le moment que cette mesure concernera véritablement le personnel des thermes, qui sont aussi des professionnels du soin. La question reste pour l’instant en suspens, nous vous tiendrons au courant lorsque nous en saurons plus à ce sujet.

À lire aussi :  COVID-19 : comment le personnel est formé pour garantir votre sécurité sanitaire durant votre cure thermale ?

Enfin, dans son allocution, Emmanuel Macron a mentionné la mise en place en septembre également d’une campagne de rappel pour les personnes vaccinées les plus fragiles ayant reçu leur première injection en janvier et février derniers. Si tel est votre cas, rien n’indique pour le moment que vous allez devoir bénéficier d’une troisième dose pour effectuer votre cure thermale sans test PCR. Nous ne manquerons pas de vous tenir informé en cas d’évolution de la situation sur ce point.

 

© Adobestock

23 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.