Pharyngite : la cure thermale contre l’inflammation du pharynx

Dans 28 septembre 2022

Cure thermale pharyngite

Vous avez mal à la gorge, en particulier lorsque vous mangez ou avalez votre salive ? Vous souffrez peut-être d’une pharyngite. Généralement bénigne, cette pathologie peut parfois devenir chronique ou récidiver. Dans ce cas, la cure thermale pour la pharyngite apporte un soulagement en complément des traitements habituels.

La pharyngite est une inflammation du pharynx, zone située entre les fosses nasales et la gorge. Elle peut s’accompagner d’une inflammation des muqueuses nasales ou rhinite : on parle alors de rhinopharyngite, ou plus communément de « rhume ». Il s’agit de l’affection la plus courante chez les enfants.

Quels sont les symptômes d’une pharyngite ?

L’inflammation du pharynx se manifeste par les signes suivants :

  • maux de gorge ;
  • gêne et/ou douleurs à la déglutition lors du passage des aliments ou même de la salive ;
  • gorge irritée ;
  • toux sèche et raclements de gorge ;
  • fièvre légère à modérée (si la pharyngite est d’origine infectieuse) ;
  • écoulement nasal, nez bouché et éternuements en cas de rhinopharyngite.

D’autres infections ORL peuvent être associées à la pharyngite : sinusite, amygdalite, laryngite, bronchite, otite, etc.

Qu’est-ce qui provoque une pharyngite ?

La pharyngite aiguë est le plus souvent due à une infection virale ou bactérienne. Elle peut également être la conséquence d’un accident (brûlure, inhalation d’acide par exemple). Cette affection passagère disparaît spontanément en quelques jours à quelques semaines quand elle est d’origine virale.

La pharyngite chronique perdure pendant plusieurs mois et touche majoritairement les adultes. Elle est généralement d’origine non infectieuse :

  • tabagisme et alcoolisme ;
  • surmenage de la voix ;
  • reflux gastro-œsophagien ou vomissements répétés (en cas d’anorexie notamment) ;
  • inhalation de substances allergènes ou irritantes : pollens, poussière, fumée, pollution, etc.

La ménopause et certaines pathologies (hypothyroïdie, insuffisance respiratoire, diabète, carences en fer ou en vitamine A…) constituent également des facteurs aggravants.

Comment soigner l’inflammation du pharynx ?

La prise en charge de la pharyngite repose essentiellement sur le soulagement des symptômes: médicaments antalgiques et antipyrétiques, sirops contre la toux, pastilles pour la gorge, etc. Ce traitement peut être associé à des antibiotiques (si la pharyngite est d’origine bactérienne) ou à des antihistaminiques (s’il s’agit d’une allergie).

En cas d’inflammation du pharynx chronique ou récidivante, le médecin peut prescrire une cure thermale pour la pharyngite dans l’orientation thérapeutique « voies respiratoires » (VR).

Douche thermale

Quels sont les soins thermaux de la cure contre la pharyngite ?

La cure thermale en voies respiratoires est basée sur la mise en contact direct de l’eau thermale avec les muqueuses de la sphère ORL. Les soins thermaux spécifiques pour le traitement de la pharyngite sont :

  • les gargarismes (lavage de la bouche et de la gorge) ;
  • la pulvérisation pharyngée (envoi d’un jet d’eau thermale brisé par un tamis sur la paroi pharyngée) ;
  • la douche pharyngée (jet d’eau thermale dirigé sur les amygdales et la paroi pharyngée) ;
  • des inhalations et aérosols.

Ces soins sont remboursés par l’Assurance maladie dans le cadre d’une cure thermale conventionnée.

Quels sont les bénéfices de la cure thermale pour le pharynx ?

La cure thermale contre la pharyngite est un complément thérapeutique qui permet de :

  • nettoyer le pharynx en éliminant les sécrétions et débris par l’action mécanique du traitement thermal ;
  • stimuler les défenses immunitaires locales grâce aux propriétés anti-inflammatoires et anti-infectieuses des eaux thermales soufrées ;
  • améliorer l’état général du patient.

Les trois semaines de cure offrent le temps nécessaire à la régénération des muqueuses irritées. En outre, les stations thermales de montagne procurent un air sain qui favorise le bien-être respiratoire : on parle de climatothérapie.

Où faire une cure thermale pour la pharyngite chronique ?

Vous pouvez suivre une cure contre la pharyngite dans l’un des 35 établissements thermaux français agréés en « voies respiratoires »:

Pour plus d’informations sur l’organisation de votre séjour thermal, téléchargez le guide gratuit de l’Officiel du Thermalisme !

© AdobeStock


Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.