Raideur articulaire : une cure thermale pour améliorer la mobilité

Dans , 16 février 2022

Raideur musculaire

Arthrose, polyarthrite, suites de fractures ou d’opérations… Les problèmes d’articulations raides proviennent de causes multiples et variées. Souvent douloureuse, la raideur articulaire entrave la mobilité et perturbe le quotidien des malades. Naturelle et sans effets secondaires, la cure thermale en rhumatologie permet d’améliorer l’amplitude et la souplesse articulaire.

Raideur articulaire : définition, causes et traitements

La raideur articulaire se caractérise par une gêne ou limitation des mouvements au niveau d’une articulation. Cette rigidité s’accompagne souvent de douleurs articulaires et/ou d’un gonflement de l’articulation. Elle entraîne une perte de mobilité qui altère la qualité de vie du patient.

Les principales causes de raideur articulaire sont :

  • les pathologies articulaires chroniques, comme l’arthrose ou la polyarthrite rhumatoïde ;
  • la maladie de Parkinson ;
  • les suites de fracture ou de traumatismes ;
  • les complications de chirurgie articulaire.

Les raideurs articulaires d’origine mécanique s’intensifient au cours de la journée. À l’inverse, l’arthrite inflammatoire se manifeste par une raideur matinale qui s’atténue progressivement avec l’activité.

Le traitement des articulations raides repose sur une prise médicamenteuse (antalgiques et anti-inflammatoires) associée à des étirements, des exercices de kinésithérapie et l’application de chaleur. Le médecin traitant peut également prescrire une cure thermale en rhumatologie (RH).

Quels sont les bienfaits du thermalisme sur les articulations ?

La rhumatologie est l’orientation thérapeutique la plus suivie dans les centres thermaux français. La cure thermale constitue une solution complémentaire naturelle et efficace pour traiter les raideurs articulaires. Les eaux thermales chaudes aux vertus à la fois sédatives et stimulantes contribuent à :

  • soulager les douleurs ;
  • apaiser l’inflammation ;
  • augmenter l’amplitude articulaire ;
  • tonifier les muscles ;
  • favoriser la mobilité ;
  • réduire la consommation de médicaments.

Validés par des études cliniques, ces résultats conduisent à une amélioration durable de la qualité de vie jusqu’à 9 mois après la cure.

Quels sont les soins reçus pendant la cure en rhumatologie ?

La cure thermale en rhumatologie comprend les soins thermaux individuels ou collectifs suivants :

  • bains thermaux ;
  • douches thermales générales, locales et au jet ;
  • massages sous l’eau effectués par des kinésithérapeutes ;
  • applications, cataplasmes et bains de boue thermale ;
  • mobilisation en piscine ;
  • étuve de gaz thermaux (générale ou locale) ;
  • vaporarium (pulvérisation d’un brouillard d’eau thermale dans une pièce close) ;
  • cure de boisson.

Cure thermale raideur articulaire

Dans le cadre d’une cure thermale conventionnée remboursée par la Sécurité sociale, vous recevrez quatre soins quotidiens pendant 18 jours.

En parallèle des soins proprement dits, la plupart des établissements thermaux proposent un programme d’éducation thérapeutique pour améliorer l’hygiène de vie et favoriser la mobilité articulaire :

  • informations sur la maladie ;
  • pratique d’une activité physique régulière (marche, gymnastique douce, Pilates, etc.) ;
  • rééducation posturale ;
  • conseils nutritionnels et diététiques (la perte de poids contribue à soulager les articulations).

Où suivre une cure thermale contre la raideur articulaire ?

Vous pouvez effectuer une cure pour les articulations dans l’une des 76 stations thermales spécialisées en rhumatologie:

Pour trouver la station thermale la plus proche de chez vous, utilisez notre carte interactive des établissements thermaux en cochant l’orientation « Rhumatologie ».

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.