Cures spécifiques et soins thermaux : les nouveautés 2022

Dans 16 avril 2022

Nouveau soin cure thermale

En 2022, un certain nombre de thermes lancent de nouveaux soins thermaux ou des programmes spécifiques inédits. Zoom sur ce qui vous attend en cure thermale cette année !

La saison thermale 2022 a officiellement commencé au mois d’avril avec l’ouverture d’une grande majorité d’établissements thermaux sur le territoire. Cette année, certains d’entre eux vous font découvrir de tout nouveaux soins, programmes ou techniques de cure spécifiques.

Les nouveaux soins thermaux proposés dans les thermes

Certains centres thermaux ont décidé de développer leur gamme de soins thermaux en 2022. Tour d’horizon des nouveautés de cette année.

Somatothérapie

Les thermes de Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) mettent pour la première fois en place la somatothérapie. Cette méthode consiste à vous proposer le soin le plus adapté à votre état émotionnel à la suite d’un échange, ainsi qu’une séance basée sur l’écoute et le toucher.

Piscine de Kneipp

Le centre thermal de Neyrac-les-Bains (Ardèche) inaugure une piscine de Kneipp. Sa particularité ? Une alternance de bains chauds et de bains froids pour procurer du bien-être au corps et aux jambes en particulier.

Douche à la térébenthine

L’établissement thermal de Rennes-les-Bains (Aude), quant à lui, propose pour la toute première fois la douche à la térébenthine. Ce soin consiste à recevoir, sur tout le corps, une pulvérisation d’un mélange d’eau minérale thermale et de composants issus du pin. Son effet antalgique et anti-inflammatoire soulage les douleurs localisées. Les thermes d’Évaux-les-Bains (Creuse) présentent également pour la première fois la douche térébenthinée aux curistes.

Compresses d’eau thermale et pressothérapie

Enfin, les thermes Borda, dans la station thermale de Dax (Landes), enrichissent leurs soins thermaux avec l’application de compresses imbibées d’eau thermale, dans un espace réservé. En cette année 2022, le centre propose également de la pressothérapie. Cette méthode de drainage s’effectue grâce à un appareil. Elle améliore la circulation sanguine et lymphatique, notamment dans le cadre de la cure thermale pour les séquelles de phlébite.

Drainage jambe

Les nouveaux programmes spécifiques des centres thermaux

En parallèle de l’apparition de nouveaux soins, d’autres établissements thermaux se spécialisent davantage dans le traitement de pathologies en mettant en place leur propre module.

Un programme spécifique pour la BPCO

Les thermes de Cauterets (Hautes-Pyrénées) proposent un programme d’éducation thérapeutique pour les curistes souffrant de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Le module comprend un entretien de diagnostic éducatif et des ateliers ciblés adaptés à vos objectifs personnels.

Une cure thermale pour l’endométriose

Le centre de La Léchère-les-Bains (Savoie) a quant à lui mis en place un protocole spécifique pour l’endométriose. En effet, les eaux de la station thermale délivrent une action antalgique puissante et antispasmodique sur les muqueuses génitales.

Un nouveau centre agréé en rhumatologie

Autre grande nouvelle : l’orientation rhumatologie (RH) est désormais disponible aux thermes de Contrexéville (Vosges). Le centre a en effet obtenu le 3 mars 2020 un avis favorable de l’Académie de médecine à sa demande de reconnaissance de l’orientation rhumatologie. Elle s’ajoute aux orientations affections urinaires (AU) et affections digestives et maladies métaboliques (AD) déjà prises en charge dans l’établissement.

Une mini-cure pour les acouphènes

Enfin, l’établissement thermal de Saint-Gervais-les-Bains (Haute-Savoie) ouvre une cure spécifique pour les acouphènes. Durant cette cure thermale courte de six jours, des spécialistes vous accompagnent pour chercher des solutions à cette pathologie. Le programme vous apprend à vivre avec la maladie et à la soulager grâce à l’eau thermale chargée en zinc et en lithium.

Et vous, pensez-vous recevoir un nouveau soin durant votre cure thermale cette année ? Dites-nous tout en commentaires !

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.