Une nouvelle aide financière pour six centres thermaux d’Auvergne-Rhône-Alpes

Dans 9 décembre 2022

Rénovation thermes de Marlioz Aix-les-Bains

Nouvelle façade à venir des thermes de Marlioz à Aix-les-Bains @ Domaine de Marlioz

Cet été, la Région Auvergne-Rhône-Alpes avait lancé deux appels à projets, dans le cadre de son futur plan thermal, afin d’accompagner des programmes de rénovation menés dans les stations du territoire. Découvrez les six thermes qui vont profiter de ce financement et les rénovations concernées. 

Les stations retenues se partageront une enveloppe totale de 2,5 millions d’euros. Le financement débloqué par la Région a pour but de requalifier les parcs thermaux en les modernisant et de favoriser une meilleure gestion de la ressource en eau. 

Les thermes Marlioz à Aix-les Bains (Savoie)

Les thermes de Marlioz à Aix-les-Bains font partie des six établissements bénéficiaires de cette enveloppe. Du ravalement de façade, en passant par l’optimisation du parcours de soins des curistes, sans oublier l’aménagement d’espaces bien-être, la rénovation des thermes de Marlioz est sur tous les fronts. Pour Florien Hugonet, directeur général du Domaine de Marlioz, il s’agit de donner un nouveau souffle à son établissement thermal : « On souhaite apporter plus de modernité et de confort aux curistes, d’un point de vue intérieur mais aussi extérieur. » 

L’aide financière de la région s’ajoute aux 4 millions d’euros déjà investis. D’une durée de 5 mois, les travaux prendront fin juste avant l’ouverture des thermes pour la saison thermale 2023, le 17 avril prochain. 

Montrond-les-Bains (Loire)

Le centre thermal de Montrond-les-Bains profitera du financement de la région pour accélérer son projet de réaffectation de l’ancien bassin thermal du centre, ainsi que la rénovation du plateau technique des thermes. Selon le directeur Nicolas Brouillet, cela permettra de relancer l’attractivité du seul centre thermal du département de la Loire, en mettant en avant la ressource en eau et en revalorisant le parc thermal.

Le coût total du projet de réhabilitation de l’établissement est estimé à 700 000 euros, les travaux étant programmés sur cinq ans.

Mont-Dore (Puy-de-Dôme)

La station thermale du Mont-Dore avait lancé, en octobre 2021, un appel à projets afin de requalifier son parc thermal de 16 600 m². Le but est de lui inculquer un second souffle et confirmer son statut de lieu de rencontre et de bien-être. Par ailleurs, le projet s’inscrit dans une démarche environnementale de développement durable et de maîtrise des dépenses énergétiques.

Deux centres dans l’Allier et un en Ardèche

Deux stations thermales du département de l’Allier ont aussi été sélectionnées dans le plan thermal de la région Auvergne-Rhône-Alpes : Néris-les-Bains et Bourbon-L’Archambault. La première prévoit de sécuriser et valoriser sa source d’eau thermale, tandis que la seconde prépare la création d’un parcours bien-être et sportif au sein du parc thermal.

Enfin, la sixième station retenue par la région est celle de Vals-les-Bains, en Ardèche, qui souhaite également améliorer son parc thermal, notamment grâce à un nouveau système d’irrigation valorisant les eaux de rejet.

5 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.