Nez bouché, jambes lourdes, douleurs articulaires… 4 remèdes naturels inspirées de soins thermaux

Dans 30 mars 2023

Dernière mise à jour le 30 mars 2023.

Bol d'eau chaude avec huile essentielle

© AdobeStock

Il y a plein de bonnes idées à piquer aux protocoles de soins thermaux pour soigner naturellement les maux du quotidien. En voici 4 à tester sans plus tarder. 

Vous ne voulez pas prendre de médicaments au moindre bobo ? Essayez ces remèdes naturels inspirés de soins thermaux ! En plus d’être efficaces,ils sont accessibles et faciles à mettre en place.

N.B : Tous les rituels décrits ci-dessous doivent rester agréables. En cas d’inconfort ou de gêne quelconque, nous vous conseillons d’arrêter immédiatement. Par ailleurs, si la douleur que vous souhaitez atténuer via l’un de ces soins persiste ou s’aggrave, rapprochez-vous de votre médecin traitant.

Pour décongestionner les voies respiratoires : l’inhalation humide d’huiles essentielles 

L’inhalation est un soin fréquent des cures thermales “voies respiratoires”.  Elle consiste à respirer de fines particules d’eau thermale pour régénérer les muqueuses respiratoires et prévenir les infections. Chez vous, vous pouvez procéder à des inhalations humides d’huiles essentielles, c’est-à-dire respirer un mélange d’eau chaude (pas bouillante !) et d’huiles essentielles par le nez ou la bouche. Le bon dosage : 3 à 4 gouttes d’HE d’eucalyptus radié dans un bol de 400 ml.

En pratique ? Les yeux fermés, penchez-vous au-dessus de l’inhalateur ou du bol (pas trop près non plus pour éviter les brûlures), et recouvrez votre tête d’une serviette afin de respirer un maximum de vapeur pendant 10 minutes environ.

Notez que les inhalations humides sont déconseillées aux personnes asthmatiques et épileptiques. Les huiles essentielles doivent aussi être employées avec précaution par les femmes enceintes, allaitantes et par les jeunes enfants. Pour ces personnes fragiles, demandez l’avis d’un professionnel de santé.

Pour soulager les douleurs articulaires : un cataplasme d’argile 

Le cataplasme de boue est souvent utilisé en médecine thermale pour soulager bon nombre d’affections, notamment les douleurs articulaires localisées au niveau des doigts, des genoux ou encore des cervicales. À la maison, il est possible de s’inspirer de ce protocole en réalisant un cataplasme d’argile verte aux propriétés anti-inflammatoires et antalgiques.

En pratique ? Diluez la poudre d’argile (en vente dans les parapharmacies et magasins bio) avec de l’eau tiède dans un bol en bois, en verre ou en céramique. Jamais de métal, qui peut faire perdre une grande partie de ses vertus à l’argile ! Mélangez jusqu’à obtenir une pâte compacte : elle ne doit pas couler quand vous retournez le bol. Puis appliquez-le cataplasme sur l’articulation douloureuse, en contact direct avec la peau. Déposez par dessus une compresse humide. Laissez poser 1 à 2 heures et renouvelez l’opération plusieurs fois par jour si nécessaire.

Cataplasmes de boue maison

© AdobeStock

Pour dénouer les tensions musculaires : des compresses d’eau chaude 

Quand un muscle se contracte sous l’effet d’une mauvaise posture, la sensation peut être inconfortable, voire douloureuse. Pour dénouer naturellement ces tensions, l’application locale de compresses d’eau chaude est un bon coup de pouce. Cette technique, très fréquente dans les stations thermales, peut facilement être utilisée au quotidien.

En pratique ? Trempez un linge en coton dans de l’eau chaude puis essorez-le en veillant à ne pas vous brûler. Posez-le ensuite sur la zone endolorie et recouvrez d’un autre linge afin que la chaleur ne s’échappe pas trop vite. La chaleur produit une vasodilatation – c’est-à-dire une augmentation du diamètre des vaisseaux – qui contribue à détendre progressivement les muscle et diffuse une sensation de mieux-être dans tout l’organisme.

Contre les sensations de jambes lourdes : un jet d’eau froide 

Si vous avez déjà suivi une cure dans un établissement thermal, alors vous connaissez très certainement la douche au jet, ce soin incontournable qui permet de stimuler la circulation sanguine et de tonifer le corps. Pour rappel, pendant ce soin, un(e) hydrothérapeute dirige à distance un jet à puissance réglable qui balaye tout le corps et notamment les membres inférieurs pour soulager les sensations de jambes lourdes. À la maison, pas évident de reproduire ce protocole à la lettre… à moins de réquisitionner votre partenaire et le tuyau d’arrosage du jardin.

Une solution moins farfelue ? Terminer tout simplement votre douche par un ou plusieurs jets d’eau froide, en remontant des pieds vers les genoux, puis jusqu’aux cuisses si possible. Les vertus du froid alliés à la puissance du jet favorisent une bonne circulation sanguine et diminuent instantanément les sensations de jambes lourdes. Si vous êtes très frileux/se, vous pouvez vous contenter de plonger vos pieds dans une bassine d’eau froide. Ce geste est un peu moins efficace, mais soulage quand même !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

cinq + 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.