4 cures thermales pour prendre soin de sa santé en 2022

Dans , 7 avril 2022

Dernière mise à jour le 7 avril 2022.journée mondiale santé

La Journée mondiale de la santé 2022 se déroule ce jeudi 7 avril. À cette occasion, découvrez quatre cures thermales dédiées à votre bien-être physique et psychique.

Une enquête menée par l’Insee en 2021 et dont les résultats ont été publiés en mars 2022 montre que la santé est la préoccupation première des Français. Dans le contexte de crise sanitaire actuel dû à la pandémie de Covid-19, la population porte en effet davantage attention aux problématiques de santé mentale et physique.

À lire aussi :  Covid-19 : quel est votre état psychologique après deux ans de pandémie ?

En parallèle, pour des raisons d’efficacité, de rapidité d’action et d’innocuité, 44 % des Français ont aujourd’hui recours à la médecine douce. Dans le cadre de la Journée mondiale de la santé 2022, découvrez quatre cures thermales spécifiques qui prennent en charge de manière globale et naturelle les maux du corps et de l’esprit.

1/ La cure thermale pour soulager les symptômes du Covid long

En France, entre 600 000 et 800 000 personnes souffrent de Covid long. Ce syndrome se caractérise par la persistance des symptômes au-delà de deux mois après une infection au Covid-19. La cure thermale post-Covid apparaît alors comme une solution naturelle pour soulager les symptômes persistants tels que :

  • les difficultés respiratoires ;
  • la fatigue ;
  • les problèmes sensoriels :
  • la perte musculaire ;
  • les troubles de l’équilibre.

Quatre axes de soins sont définis dans le cadre de la cure thermale :

  • des traitements hydrothermaux: mobilisation en piscine, massages sous affusion, douche au jet, etc. ;
  • la récupération des capacités respiratoires;
  • le renforcement musculaire à travers des séances de rééducation ;
  • un entraînement progressif à l’effort.
À lire aussi :  En quoi une cure thermale est-elle efficace ?

Massage sous affusion

2/ Une cure thermale pour combattre le burn-out

Aussi appelé syndrome d’épuisement professionnel, le burn-out touche aujourd’hui plus de 30 000 personnes en France selon l’Institut de veille sanitaire. On estime par ailleurs que 480 000 Français sont en situation de détresse psychologique au travail.

La cure thermale pour traiter le burn-out permet d’apaiser le corps et l’esprit tout en offrant un éloignement des facteurs de stress. Les soins thermaux dispensés sont les suivants :

  • douches thermales ;
  • bains thermaux :
  • cataplasmes de boue thermale ;
  • séances de mobilisation ou d’aquadétente en piscine thermale ;
  • massages sous affusion d’eau thermale.

En parallèle, des ateliers psycho-éducatifs permettent d’apprendre à mieux gérer le stress.

À lire aussi :  Comment réserver une cure thermale ?

3/ La cure thermale pour atténuer les douleurs liées à l’endométriose

Pathologie chronique de la muqueuse utérine, l’endométriose a été reconnue pour la première fois comme affection longue durée (ALD) en janvier 2022, mais reste encore mal diagnostiquée. La cure thermale pour l’endométriose permet d’en soulager les symptômes. Les eaux thermales aux nombreuses vertus thérapeutiques contribuent à :

  • diminuer l’inflammation de l’endomètre;
  • calmer la douleur en termes de fréquence et d’intensité ;
  • soulager les tensions musculaires ;
  • réduire la consommation médicamenteuse.

Des ateliers de gynéco-anatomie, des conférences et des groupes de parole s’ajoutent aux soins d’hydrothérapie suivants :

  • pulvérisation de mélanges d’eau et de gaz thermaux au niveau du col de l’utérus ;
  • bains thermaux avec une irrigation vaginale auto-administrée ;
  • douches au jet ;
  • application de compresses d’eau mère.

Il est à noter qu’une cure thermale est prise en charge à 100 % dans le cadre d’une ALD avec une prescription médicale, contre 65 % habituellement.

4/ Une cure thermale pour se reconstruire après un cancer du sein

Le cancer du sein est le cancer féminin le plus fréquent et touche plus de 50 000 femmes chaque année en France. Les traitements laissent souvent des séquelles physiques et psychiques. La cure thermale post-cancer du sein favorise la récupération physiologique et psychologique des patientes après la maladie. Les soins prodigués en cure permettent notamment de :

  • soulager les douleurs musculo-squelettiques ;
  • accélérer la cicatrisation ;
  • assouplir la peau et atténuer les cicatrices ;
  • stimuler la circulation veino-lymphatique en cas d’œdème.

En plus des soins thermaux, la cure offre une véritable prise en charge nutritionnelle accompagnée d’une volonté de reconstruction psychologique et de pratique d’activité physique adaptée.

Pour effectuer une cure thermale à la suite d’un cancer du sein, vous devez être considérée en rémission par votre médecin et avoir terminé les traitements depuis 6 mois (à l’exception de l’hormonothérapie).

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.