Dans quelles conditions la cure thermale est-elle prise en charge à 100 % ?

Dans 28 mai 2022

Prise en charge cure thermale

En cure thermale, trois cas particuliers permettent d’obtenir une prise en charge totale de la part de l’Assurance maladie. Quels sont-ils ? Quelles sont les modalités de remboursement ? On vous explique.

De façon générale, une cure thermale conventionnée est remboursée à hauteur de :

Les frais d’hébergement et de transport, quant à eux, sont pris en charge sous conditions de ressources.

Or, il existe trois cas particuliers pour lesquels l’Assurance maladie rembourse en intégralité les frais de cure thermale. Découvrez si ces situations vous concernent et quelles sont les modalités de remboursement.

Dans le cadre d’une affection de longue durée

Si vous êtes atteint d’une affection de longue durée (ALD), l’Assurance maladie prend en charge à 100 % les frais médicaux, c’est-à-dire le forfait de surveillance médicale et le forfait thermal. Vous êtes également exonéré du ticket modérateur.

À lire aussi :  Mon espace santé : c'est quoi, connexion, sécurité, utilité pour la cure thermale

En revanche, les soins de confort effectués en supplément de soins thermaux prévus dans votre forfait thermal ne sont pas remboursés.

Les frais de transport sont pris en charge à 100 % sous condition de ressources et après accord de votre caisse d’assurance maladie. Il en est de même pour les frais d’hébergement, dont le montant du remboursement forfaitaire est fixé à 150,01 €.

Dans le cadre d’un accident du travail ou d’une maladie professionnelle

Lorsque vous êtes victime d’un accident de travail ou d’une maladie professionnelle qui justifie le suivi d’une cure thermale, l’ensemble des honoraires médicaux sont pris en charge à 100 % sur la base des tarifs conventionnels. Comme pour l’ALD, vous bénéficiez d’une exonération du ticket modérateur.

À lire aussi :  Burn-out : une cure thermale pour combattre le stress au travail

L’Assurance maladie vous rembourse également la totalité des frais de transport et d’hébergement, sans condition de ressources.

Par ailleurs, il est important de préciser que l’accord de prise en charge au titre d’accident de travail ou d’une maladie professionnelle est délivré à la suite d’un avis du service médical de votre caisse d’assurance maladie.

Avec une complémentaire santé solidaire

Si vous bénéficiez d’une complémentaire santé solidaire (anciennement CMU-C et ACS), le forfait de surveillance médicale et le forfait thermal sont pris en charge à 100 % :

  • une partie par la Sécurité sociale dans le cadre d’un remboursement classique ;
  • l’autre par l’organisme qui gère votre complémentaire santé solidaire en réglant votre reste à charge.

Vous n’avez pas à avancer les frais. En outre, vous ne payez pas le complément tarifaire, demandé habituellement en plus du forfait thermal.

À lire aussi :  Quelles mutuelles prennent en charge les frais de cure thermale ?

Cependant, les soins de confort supplémentaires restent entièrement à votre charge. L’Assurance maladie peut vous rembourser une partie de vos frais de transport et d’hébergement sous conditions de ressources.

Et vous, bénéficiez-vous de la prise en charge à 100 % de vos frais de cure thermale ? Vous pouvez témoigner en commentaire de cet article ou sur notre groupe Facebook « Curistes de France » !

© AdobeStock

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.