Discopathie : la cure thermale qui soulage la colonne vertébrale

Dans , 12 octobre 2022

Discopathie cure thermale

La discopathie se caractérise par l’usure progressive des disques intervertébraux. Cette pathologie liée à l’âge ou à des traumatismes répétés constitue une cause fréquente de mal de dos. En complément des traitements médicaux classiques, la cure thermale pour la discopathie aide à soulager les douleurs dorsales et à améliorer la mobilité de la colonne vertébrale.

La discopathie dégénérative ou dégénérescence discale est une détérioration progressive des disques vertébraux. Ces structures cartilagineuses situées entre les vertèbres assurent l’articulation et la flexibilité de la colonne vertébrale. Lorsqu’un disque intervertébral s’use, il perd sa souplesse et ne peut plus jouer correctement son rôle d’amortisseur.

Avec 70 millions de personnes concernées en Europe, la discopathie est la maladie la plus fréquente de la colonne vertébrale. Cette pathologie peut toucher un ou plusieurs disques intervertébraux. Le disque majoritairement atteint est celui de la charnière lombo-sacrée entre les vertèbres L5 et S1.

Quelles sont les causes de la dégénérescence discale ?

Dans la majorité des cas, la discopathie dégénérative est la conséquence d’une arthrose vertébrale, une usure des vertèbres liée au vieillisement. Les autres facteurs de risque sont :

  • des sollicitations excessives de la colonne vertébrale : port de charges lourdes, mauvaise posture, manipulation d’outils générant des vibrations, surpoids et obésité, etc. ;
  • l’hérédité ;
  • une mauvaise hygiène de vie : manque d’exercice physique, tabagisme, alimentation déséquilibrée, etc.

Comment se manifeste l’usure des disques intervertébraux ?

La dégénérescence discale se caractérise principalement par une rachialgie, c’est-à-dire des douleurs de la colonne vertébrale (rachis). Selon la localisation de la lésion, on parle de lombalgie (douleurs lombaires, dans le bas du dos), de dorsalgie (haut du dos) ou de cervicalgie (vertèbres cervicales).

La discopathie peut également entraîner :

  • une raideur du dos ;
  • des contractures musculaires ;
  • une compression des nerfs responsable de douleurs, de fourmillements et d’une perte de sensibilité dans les membres inférieurs (sciatique) ou supérieurs (névralgie cervico-brachiale) ;
  • des difficultés à marcher ;
  • une hernie discale.

Mal de dos discopathie

Comment guérir d’une discopathie ?

La discopathie est une maladie chronique qui ne se guérit pas. La prise en charge vise à soulager les symptômes et à préserver les capacités physiques des patients grâce aux traitements suivants :

  • médicaments : antalgiques, anti-inflammatoires et relaxants musculaires ;
  • kinésithérapie ;
  • infiltrations de corticoïdes ;
  • intervention chirurgicale : arthrodèse (fusion de plusieurs vertèbres) ou remplacement du disque abîmé par une prothèse.

Parallèlement, le médecin peut prescrire une cure thermale pour la discopathie dans l’orientation thérapeutique « rhumatologie » (RH).

En quoi consiste le traitement thermal pour la discopathie ?

Une cure thermale conventionnée de trois semaines comporte quatre soins thermaux quotidiens prescrits par le médecin thermal et remboursés par l’Assurance maladie :

  • applications de boue thermale ;
  • bains thermaux ;
  • étuves locales ;
  • douches thermales ;
  • mobilisation en piscine avec un kinésithérapeute thermal ;
  • massages sous l’eau.

Les centres thermaux proposent également un volet d’éducation thérapeutique pour adopter les bons gestes : pratique d’une activité physique, règles hygiéno-diététiques, arrêt du tabac, etc.

Massage sous l'eau discopathie

Quels sont les effets du thermalisme en cas de pathologie des disques intervertébraux ?

Les bienfaits de l’eau thermale utilisée lors des soins contribuent à :

  • soulager les maux de dos ;
  • améliorer la mobilité de la colonne vertébrale ;
  • renforcer la musculature ;
  • diminuer la consommation médicamenteuse.

L’efficacité de la cure rhumatologique a notamment été démontrée par la recherche thermale à travers l’étude ThermArthrose.

Où suivre une cure thermale pour la discopathie ?

Vous pouvez faire une cure thermale contre la discopathie dans l’une des 76 stations thermales françaises possédant l’agrément « rhumatologie » :

Pour connaître leur situation géographique, consultez notre carte interactive des établissements thermaux.

© AdobeStock


Sources :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.