La vapeur thermale, un nuage de soin pour se relaxer, calmer les douleurs et mieux respirer

Dans 18 janvier 2023

vapeur thermale

© AdobeStock

Réduction du stress et des tensions, détente des muscles et des articulations, désencombrement des voies respiratoires, amélioration de la circulation… Zoom sur les multiples bienfaits de la vapeur thermale.

Des thermes romains aux hammams orientaux, le bain de vapeur est une pratique ancestrale qui se perpétue encore de nos jours dans les établissements thermaux. Ces derniers proposent des soins à base de vapeur thermale dans le cadre de cures traditionnelles ou de mini-cures santé et prévention, mais également en accès libre dans les spas thermaux.

La vapeur thermale, un rituel beauté et bien-être ancestral

À l’instar des bains de boue thermale, le bain de vapeur thermale est un soin doux et réconfortant qui aide à évacuer le stress et à relâcher les tensions tant physiques que psychiques. Un nuage d’air chaud et humide vous enveloppe et diffuse ses bienfaits dans votre corps, un peu comme dans un hammam. La chaleur dilate les pores et vous fait transpirer, ce qui permet d’éliminer les impuretés et les toxines accumulées dans l’organisme. À la clé : une peau plus nette et une sensation de mieux-être général. Vous ressortez de ce soin détendu·e et profondément ressourcé·e !

Thermes romains avec vapeur thermale

© AdobeStock

Une chaleur apaisante pour les muscles et les articulations

Tout comme le gaz thermal, la vapeur thermale chaude possède des propriétés antalgiques et anti-inflammatoires. Très utilisée lors des cures thermales en rhumatologie, elle contribue à calmer les douleurs articulaires et/ou musculaires et à améliorer la mobilité. Les vapeurs thermales sont particulièrement indiquées si vous souffrez de mal de dos chronique, d’arthrose ou de rhumatismes.

Selon vos besoins, la vapeur d’eau thermale est appliquée sur l’ensemble du corps ou de manière ciblée à travers des bains et douches :

  • étuve locale ou générale : bain de vapeur individuel dans un caisson étanche ;
  • vaporarium : bain de vapeur collectif dans une pièce où de l’eau thermale est vaporisée à haute température ;
  • douche de vapeur thermale : jets de vapeur d’eau thermale chaude dirigés sur les zones douloureuses.

Des inhalations de vapeur thermale pour dégager les voies respiratoires

Vous enchaînez les sinusites ou les bronchites à longueur d’année ? Les vapeurs thermales se montrent très efficaces pour soulager les affections respiratoires chroniques. La vapeur chaude fluidifie les sécrétions et facilite leur évacuation. Les minuscules gouttelettes d’eau thermale en suspension dans l’air pénètrent en profondeur dans l’organisme. L’absorption des sels minéraux et oligo-éléments présents régénère les muqueuses respiratoires et prévient les infections.

Inhalation de vapeur thermale en cure

© AdobeStock

Lors de votre séjour, vous recevrez divers soins à base de vapeur thermale pour désencombrer le nez, les sinus et les bronches :

  • humage : inhalation de vapeur thermale chaude ;
  • inhalation chaude collective : respiration libre dans une salle saturée en vapeur d’eau thermale ;
  • radio-vaporarium : pulvérisation d’eau thermale à température ambiante ;
  • aérosols : inhalation de très fines particules d’eau thermale à travers un masque ;
  • douche de vapeur sur le thorax pour décongestionner les bronches.

Exceptée la douche thoracique, ces soins peuvent être dispensés aux enfants dès le plus jeune âge. Bon à savoir si votre bout de chou souffre d’asthme ou d’otites à répétition !

Une amélioration de la circulation sanguine

Enfin, la vapeur thermale chaude permet de dilater les vaisseaux sanguins et donc de mieux irriguer les différentes parties du corps. Elle s’utilise en phlébologie pour réduire les troubles veineux tels que les jambes lourdes, et pour atténuer les symptômes de certaines maladies cardio-artérielles comme le syndrome de Raynaud.

En raison de cet effet vasodilatateur, l’administration de vapeur thermale nécessite un avis médical en cas de grossesse, d’hypertension, de diabète et de pathologies cardio-vasculaires ou cérébrales.

 


Sources :

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.