3 bonnes habitudes à garder après une cure thermale en rhumatologie

Dans 3 mai 2022

Dernière mise à jour le 3 mai 2022.cure thermale rhumatologie bienfaits

Après une cure thermale en rhumatologie, il est essentiel de maintenir de bons gestes et de garder de bonnes habitudes pour en prolonger les bienfaits une fois de retour chez soi. Comment s’y prendre ? Le Dr Agnès Frétille, médecin thermal et rhumatologue à Dax, nous livre ses conseils.

De nombreux curistes réalisent une cure thermale en rhumatologie pour soulager différentes pathologies, souvent sources de douleurs et d’inconfort au quotidien. Afin de ressentir le plus longtemps possible les bienfaits de la cure conventionnée, le Dr Agnès Frétille partage ses préconisations une fois le séjour fini.

En tant que médecin thermal de la station de Dax, elle indique : « Nous voyons les curistes trois fois pendant leur cure thermale. On a le temps de leur expliquer des choses concrètes. Nous les motivons à modifier leur quotidien, à leur retour. »

1.      Se ménager après la cure thermale

Au retour d’une cure thermale en rhumatologie, le premier point à respecter est le repos, comme l’affirme le Dr Frétille : « Pour le curiste que je vois en dernière consultation, je lui propose de se ménager la semaine qui suit la cure. En lui expliquant que, parfois, il peut y avoir une recrudescence des douleurs ou de la fatigue. C’est normal, il ne faut pas s’inquiéter. »

Les bienfaits des eaux thermales peuvent se manifester quelques semaines après la cure thermale : « Il faut parfois attendre un mois et demi ou deux pour bien ressentir les effets bénéfiques », précise le médecin. Le repos est alors essentiel pour laisser à l’organisme le temps d’assimiler les 18 jours de cure effectués.

À lire aussi :  En quoi une cure thermale est-elle efficace ?

2.      Conserver une bonne hygiène de vie

Deuxième point primordial selon le Dr Frétille, à la suite d’une cure thermale en rhumatologie : garder une bonne hygiène de vie. Cela passe par une alimentation équilibrée et le maintien d’une activité physique adaptée. La rhumatologue explique : « On sait que le surpoids, la sédentarité ou la sollicitation excessive des articulations ne sont pas bons, ni pour les douleurs, ni pour le développement de l’arthrose. »

Adopter une alimentation équilibrée, saine et variée

La surcharge pondérale étant un élément déclencheur des douleurs rhumatismales, il est donc important de limiter au mieux la prise de poids. Pour le Dr Frétille, il ne s’agit pas de se restreindre complètement. Il faut « opter pour une alimentation équilibrée, variée et saine. Il faut trouver un juste équilibre en changeant des petites choses dans l’alimentation, de façon durable. ». Cela est rendu possible grâce à « des ateliers complémentaires diététiques et de nutrition proposés durant la cure ».

À lire aussi :  Les repas sont-ils fournis en cure thermale ?

Alimentation cure thermale

Pratiquer une activité physique adaptée

Une fois le corps bien reposé, après la cure thermale, la rhumatologue recommande de conserver une activité physique : « Souvent, pendant la cure, j’incite les curistes à marcher, à faire un petit peu d’activité physique. Ils changent de rythme donc c’est important de continuer les bonnes habitudes chez eux, qu’ils peuvent avoir débutées lors du séjour. »

Afin de mener à bien la pratique d’une activité physique, le Dr Frétille conseille de faire « des choses faciles et qui plaisent. C’est important d’avoir une activité que l’on apprécie pour qu’elle perdure sur le long terme. C’est capital. » Elle rappelle qu’il ne faut pas aller dans l’excès et suggère des activités relativement simples comme :

  • la marche ;
  • la randonnée ;
  • le vélo ;
  • la gymnastique douce ;
  • ou encore une activité physique en groupe.
À lire aussi :  6 stations thermales idéales pour se déplacer à vélo

Pour les patients atteints de fibromyalgie ou sujets à l’anxiété, elle préconise des « activités qui suscitent de la détente : sophrologie, travail sur la respiration, etc. »

3.      Adopter les bons réflexes au quotidien

Enfin, le prolongement des bienfaits de la cure thermale en rhumatologie passe également par des petits gestes du quotidien, comme l’explique le docteur : « Pour les patients souffrant de mal de dos par exemple, nous leur montrons des petits exercices pour soulager les douleurs et apprendre à se relever. Il faut les continuer. » Le tout est d’adapter ses gestes au quotidien en fonction de sa pathologie.

Le Dr Frétille incite à utiliser des aides techniques pour faciliter ces bons gestes, tels qu’« une canne ou un bâton de marche ». Elle ajoute également que « les outils connectés sont aussi très utiles, comme le podomètre ou des applications pour l’arthrose par exemple. Les smartphones calculent le nombre de pas et permettent de maintenir une certaine motivation. »

À lire aussi :  Quelles bonnes habitudes gardent les curistes après leur cure thermale ?

Le médecin thermal conseille, par ailleurs, « de faire trois années de cure thermale consécutives. Les bénéfices se cumulent d’une année sur l’autre ».

Et vous, quelle(s) bonne(s) habitude(s) gardez-vous après une cure thermale en rhumatologie ? Partagez vos astuces dans les commentaires ci-dessous !

© AdobeStock

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.